Feu vert pour le FC Bassecourt et les SR Delémont

Reconnue « semi-professionnelle » par Swiss Olympic le week-end dernier, la 1re Ligue de football ...
Feu vert pour le FC Bassecourt et les SR Delémont

Reconnue « semi-professionnelle » par Swiss Olympic le week-end dernier, la 1re Ligue de football amorce dès cette semaine son processus de reprise même si aucun calendrier n’est encore gravé dans le marbre

Les équipes jurassiennes de 1re Ligue pourront retrouver les terrains dès cette semaine. (Photo : archives). Les équipes jurassiennes de 1re Ligue pourront retrouver les terrains dès cette semaine. (Photo : archives).

Swiss Olympic a donné ce week-end son feu vert à la reprise de la 1re Ligue de football. Les 3e et 4e divisions ont été reconnues comme des championnats « semi-professionnels », ce qui autorise la reprise des entraînements avec un effectif complet et des matches. Le FC Bassecourt et les SR Delémont vont donc pouvoir retrouver les terrains dès ce début de semaine. La reprise est actée dès ce lundi pour les Delémontains tandis que les autres Vadais s'entraîneront mardi.

« C’est vivifiant parce que cela fait trois semaines que l’on s’entraîne par groupe de cinq, ce qui n’est pas le top. C’est une bonne nouvelle. Et en même temps, il y a encore des incertitudes au niveau logistique. À savoir si c’est sans public, et au niveau des installations il peut aussi y avoir des préavis cantonaux ou communaux qui peuvent être défavorables sur l’utilisation des centres sportifs », explique le directeur sportif de Bassecourt, Fabrice Ribeaud.


Contraints de jouer en semaine ?

La nouvelle a été accueillie comme une « bonne surprise » par l’entraîneur des SR Delémont Philippe Rossinelli. S’il y a une certaine logique à voir la 1re Ligue reconnue comme semi-professionnelle eu égard au fonctionnement et exigences des clubs, cela pourrait aussi engendrer de nouvelles obligations. « Si on est reconnu comme semi-pros, je pense que la 1re Ligue pourra dire : on joue deux matches par semaine, notamment le mercredi soir et les joueurs qui travaillent devront adapter leur horaire », estime Philippe Rossinelli. Les clubs prévoient de programmer quelques matches amicaux d'ici début ou mi-avril, créneau probable pour une reprise des matches de championnat. /jpi