Le FC Bassecourt finalement en pause après une première partie de championnat « mitigée »

Son match refixé à samedi ayant à nouveau été renvoyé, le FC Bassecourt peut ranger les crampons ...
Le FC Bassecourt finalement en pause après une première partie de championnat « mitigée »

Son match refixé à samedi ayant à nouveau été renvoyé, le FC Bassecourt peut ranger les crampons. Le directeur technique Fabrice Ribeaud dresse un bilan mitigé du premier tour des Vadais

Il y a eu du bon et du moins bon pour Siyar Batgi et le FC Bassecourt lors de ce premier tour. (Photo : archives Georges Henz). Il y a eu du bon et du moins bon pour Siyar Batgi et le FC Bassecourt lors de ce premier tour. (Photo : archives Georges Henz).

Après quelques jours chaotiques, le FC Bassecourt met les crampons au chaud. Dernièrement, il a dû jongler entre les annulations et les caprices du ciel. Le match qui avait été refixé samedi à Köniz a finalement été encore une fois renvoyé et se jouera en mars. La rencontre contre Emmenbrücke devra aussi être rattrapée en début d’année prochaine par les footballeurs des Grands-Prés qui défieront les joueurs de Suisse centrale le 17 février. Le FCB est donc en vacances après un premier tour bouclé au 13e rang du championnat de 1re Ligue. Il compte quatre points d’avance sur la barre avec deux matches de retard.


Le maintien… et la manière

Le directeur technique vadais Fabrice Ribeaud dresse un bilan « mitigé » de cette première partie de saison. Il se félicite d’avoir pu régater avec les gros bras du championnat et d’avoir présenté un jeu souvent attrayant. En revanche, il regrette des points égarés à cause « d’erreurs défensives », notamment des lacunes au marquage (ndlr : le FC Bassecourt a la deuxième moins bonne défense du championnat du point de vue des statistiques). Si le FCB figure proche de la barre, ses deux matches en retard peuvent lui offrir un certain confort et la perspective de gagner quelques places au classement. C’est précisément le but de Fabrice Ribeaud et du comité vadais pour le deuxième tour.

Fabrice Ribeaud : « Tous les sentiments se mêlent »

Des ajustements à prévoir

Les dirigeants du FC Bassecourt doivent prochainement faire le point avec chaque joueur. Ils misent sur la continuité pour le deuxième tour, mais entendent ajuster leur effectif, notamment d’un point de vue défensif. Fabrice Ribeaud vise un profil très spécifique : « On a besoin d’une ou deux fortes têtes pour secouer le cocotier à certains moments », indique-t-il. Le directeur technique du FCB a rappelé toute la confiance qu’il avait en l’entraineur Gaëtan Pierre et son staff qui ont livré, selon lui, un bon travail, même si quelques adaptations ont dû être opérées. /mle

Fabrice Ribeaud à la quête de « tronches »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus