Premiers pas en terre inconnue pour Filip Pesan

Dans le Jura depuis le début de semaine, le nouvel entraîneur du HC Ajoie a rencontré pour ...
Premiers pas en terre inconnue pour Filip Pesan

Dans le Jura depuis le début de semaine, le nouvel entraîneur du HC Ajoie a rencontré pour la première fois les joueurs et les membres du club… ainsi qu’exposé ses ambitions avant la reprise fixée au 1er août

Filip Pesan dans son nouvel univers de travail. Filip Pesan dans son nouvel univers de travail.

Moins d’un mois après sa signature fin mai, Filip Pesan a foulé pour la première fois sa nouvelle région d’accueil. Ces premiers pas en terre promise, c’est le technicien tchèque qui en a fait la demande au directeur sportif Julien Vauclair lorsqu’il a su que la plupart des joueurs seraient là cette semaine. « Même si mon contrat ne commence qu’au 1er aout, je voulais venir pour connaitre l’organisation, l’équipe. Parce qu’à la reprise sur glace en août, je veux me concentrer pleinement sur le hockey et plus sur le reste », explique le nouvel entraîneur du HC Ajoie.


« Impatient de découvrir l’ambiance »

Il a échangé les premières poignées de main et les premiers mots avec les joueurs, découvert aussi la patinoire ajoulote. « Ma première impression, c’est un endroit calme avec de bonnes personnes. J’aime bien la patinoire, elle est chouette, et j’ai entendu dire que les fans étaient parmi les meilleurs de la ligue alors je suis impatient de découvrir l’ambiance », confie Filip Pesan en anglais, avouant ne pas connaître grand-chose du HC Ajoie avant sa venue. Le Tchèque est du genre conquérant. Prêt à étoffer ses quelques mots de français déjà appris au Canada en se fixant l’objectif de donner ses premières interviews dans la langue de Molière à l’automne. Prêt à imposer « de nouvelles règles dans le vestiaire ». « Il sait où il veut aller », confie un membre du club qui l’a déjà croisé. Prêt aussi à imposer sa vision du hockey avec ambition.

Filip Pesan : « Je suis ici pour jouer les play-off »

« On va franchir une nouvelle étape »

« J’espère que ce sera un hockey qui gagne », rit l’entraîneur du HCA. « Je veux que les joueurs et les fans prennent du plaisir. Je joue offensif, mais franchement je dois encore parler davantage de l’équipe avec Julien Vauclair que ce que l’on a échangé jusque-là. J’ai vu quelques matches la saison dernière et ces jeunes joueurs jouent bien malgré les difficultés ! C’était pour eux une première étape de découvrir la National League, et on va franchir ensemble une nouvelle étape », affirme celui qui a dirigé la sélection tchèque lors du Mondial 2021 et des Jeux olympiques 2022. Filip Pesan a donc pu constater combien Ajoie a souffert lors de sa première saison en National League, à ses yeux le meilleur championnat européen derrière la KHL, conscient qu’il débarque chez le petit poucet qui devra bousculer les gros pour survivre.


Liberec – Ajoie, même combat ?

Une situation qu’il a déjà connu avec le club de Liberec dans son pays. « C’est un peu le même genre de club. Il y a quelques années on a construit une équipe qui a aussi découvert la première division tchèque, l’Extraliga. On a dû construire une nouvelle organisation, un peu comme au HC Ajoie. C’est peut-être pour ça que je suis là », glisse Filip Pesan qui ne cache pas ses objectifs pour sa première expérience à l’étranger comme coach principal. Pas question pour lui de se contenter de maintenir Ajoie en National League durant son mandat, le technicien tchèque espère bien « emmener le HCA en play-off d’ici deux ans ». /jpi

Filip Pesan revient sur ce qui l'a poussé à accepter le défi du HC Ajoie


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus