Une étape du Tour très vallonnée dans le Jura

David Boily, en jaune au dernier Tour de l'Avenir à Porrentruy Qui portera le maillot jaune du Tour de France après l'arrivée à Porrentruy le 8 juillet prochain? Lors du Tour de l'Avenir en septembre 2011, le Canadien David Boily était monté sur le podium bruntrutain.

Porrentruy sera l'une des neuf villes-étapes inédites du Tour de France 2012. Les coureurs seront confrontés à un parcours accidenté le dimanche 8 juillet entre Belfort et la commune jurassienne. Cinq côtes de première ou deuxième catégorie sont répartis sur 154 km, dont 92,5 km en terre jurassienne. Cette étape est programmée au lendemain de la première arrivée en côte à la Planche des Belles Filles (1035 m d'altitude) et à la veille du premier chrono entre Arc-et-Senans et Besançon (38 km).

Le peloton arrivera en Suisse par Goumois. Il en découdra dans la côte de Saignelégier (979 m d'altitude), la côte de Saulcy (931 m), la côte de la Caquerelle (827 m) et enfin le Col de la Croix (779 m), dont le sommet est situé à un peu plus de 15 km de l'arrivée.

Les principales difficultés "suisses" de la 8e étape Belfort - Porrentruy (154 km/8 juillet) : côte de Saignelégier, 7,8 km à 6,1 % (979 m d'altitude/km 73,5); côte de Saulcy, 4,6 km à 8,6 % (931 m/km 97,5), côte de la Caquerelle: 4,3 km à 7,6 % (827 m/km 127); col de la Croix, 3,7 km à 9,2 % (779 m/138,5 km). /si+rce

Le parcours jurassien à découvrir à vélo


Actualisé le

 

Actualités suivantes