Les footeux rechaussent les crampons

Terrain de football

Les crampons trépignent d'impatience sur les talus de la région. Le championnat de football reprend ses droits dans les petites ligues ce week-end, de la 2e à la 5e ligue. Et ce printemps s’annonce très ouvert dans toutes les catégories de jeu. Tour d’horizon.

Aarberg, Bassecourt et Delémont, voilà les trois équipes qui batailleront pour tenter de décrocher une place en 2e ligue interrégionale. Le FC Bassecourt se veut ambitieux. Il n’a que deux points de retard sur le leader Aarberg et s’est renforcé défensivement durant l’hiver. Le club des Grands-Prés visera la montée.

L'énigme US Boncourt

La lutte contre la relégation sera plus âpre, car elle concerne davantage d’équipes. Cinquième du classement, Tavannes/Tramelan n’a que six points d’avance sur le premier reléguable actuel, le FC Vicques. Develier et Bévilard-Malleray sont dans le même peloton…et puis il y a l’US Boncourt, bon dernier du premier tour, qui pourrait vivre un printemps très cocasse: la relégation de la première dont le contingent a été passablement remanié, et la promotion de la « deux » qui mène actuellement le bal dans le groupe ajoulot de 3e ligue, et donc est bien placée pour les finales. Mais là aussi, la lutte sera serrée avec Boncourt, Pleigne, Courtemaîche, Porrentruy et Cornol d’un côté, Courtételle, Val Terbi et Courroux de l’autre. Faudra aller la chercher, la place pour les finales d’ascension en 2e ligue. /clo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus