En route pour une fusion d’envergure

Un grand bouleversement se prépare dans le monde du football régional. Un projet de fusion ...
En route pour une fusion d’envergure

Un grand bouleversement se prépare dans le monde du football régional. Un projet de fusion entre l’Association Jurassienne de Football (AJF) et l’Association Neuchâteloise de Football (ANF) a été officiellement lancé. Les deux comités centraux se sont réunis mardi soir pour une première séance de travail. Les 52 clubs du Jura et du Jura bernois devraient quitter l’Association de Football Berne/Jura (AFBJ) dès la saison 2017/2018 pour rejoindre l’ANF.

Une Association francophone

La langue joue un rôle clé dans ce projet de fusion. L’AJF a aujourd’hui le sentiment d’être la dernière roue du carrosse au sein de l’AFBJ, majoritairement germanophone. « Beaucoup de commissions sont situées à Berne et nous n’en faisons pas forcément partie. Nous n’avons pas toujours les cartes en main pour faire avancer les dossiers », avance Étienne Cattin. Le président de l’AJF ne cache pas que son Association « veut être plus présente, plus active dans la mise en place des structures du football ». Tous les acteurs de ce projet ont pour l’heure donné leur accord de principe à la concrétisation d’une fusion AJF-ANF. La nouvelle entité regrouperait plus de 100 clubs et verrait la création d’un secrétariat central. Ce serait alors la plus grande Association romande derrière l’Association Vaudoise.

Peu de changements sportifs

« Sportivement, il n’y aura pas énormément de conséquences », clame d’emblée Étienne Cattin. Le président de l’AJF poursuit : « Les championnats juniors devraient toujours être régionaux. On ne devrait pas avoir de modification jusqu’en 3e ligue. C’est au niveau de la 2e ligue que des changements devraient intervenir. Nous commençons à travailler sur une solution. » Le projet ficelé doit être remis en novembre à la Ligue Amateur. Les modalités d’application de la saison 2017/2018 devront être transmises aux clubs d’ici le mois de juin, pour préparer au mieux un exercice de transition.

Et les clubs ?

Les clubs de l’AJF et de l’ANF auront bien entendu leur mot à dire. Ceux de l’Association Jurassienne de Football seront appelés à se prononcer sur un départ de l’AFBJ puis sur un mariage avec l’ANF. « Du côté de l’AJF, les clubs sont plutôt favorables à ce rapprochement », précise encore Étienne Cattin. Il reste par contre un travail de persuasion à réaliser auprès des clubs de l’Association Neuchâteloise de Football, car ces derniers devront aussi accepter une telle union. /msc


Actualisé le