Carlo Häfeli souhaite redresser la barre avec de nouvelles promesses

De nouveaux sponsors et des salaires assurés. Le président du FC Bienne s'est exprimé samedi ...
Carlo Häfeli souhaite redresser la barre avec de nouvelles promesses

Conférence de presse du FC Bienne Le FC Bienne s'est exprimé face à la presse samedi soir à la Tissot Arena. Le président du FCB Carlo Häfeli était entouré de son conseiller Bernhard Wiedmann et d'un nouveau membre du conseil d'administration Marcel Michel.

De nouveaux sponsors et des salaires assurés. Le président du FC Bienne s'est exprimé samedi soir devant la presse. La conférence s’est tenue après à la défaite de l'équipe seelandaise face à Chiasso 2 à 1 à la Tissot Arena dans le championnat de Challenge League. En proie à d'importantes difficultés financières, Carlo Häfeli souhaite redresser la barre avec deux nouvelles promesses : la garantie des salaires des joueurs et l'arrivée de nouveaux investisseurs financiers.

« Le pas que nous avons franchi est énorme, et il est aussi personnel »
Carlo Häfeli, président du FC Bienne

Des excuses et une garantie des salaires

Les mains jointes, le regard baissé, Carlo Häfeli a commencé par demander pardon. Pardon d'avoir pu blesser, pardon pour les fautes qu’il a pu commettre ces derniers mois, pardon pour la dureté de ses mots. Le président du FC Bienne a exprimé samedi soir son souhait d’aller de l'avant, « pouvoir enfin parler de foot uniquement » a-t-il précisé. Carlo Häfeli est venu en avant avec de nouvelles promesses. Il assure premièrement que les salaires de janvier seront versés lundi aux joueurs et ceux de février seront prêts au milieu du mois de mars. Il explique ne pas avoir pu payer les joueurs plus tôt car les liquidités manquaient au club.

D’importants montants investis

Ces garanties des salaires s’expliquent par l’arrivée de nouveaux sponsors, « des amis du président, eux aussi fans de foot » a expliqué son conseiller Bernhard Wiedmann samedi. Le contrat en place ne permet pas de dévoiler leurs noms selon Carlo Häfeli. Ils resteront donc secrets jusqu'au 13 mars, date la rencontre face au FC Schaffhouse à Bienne. Le président du FC Bienne a par ailleurs annoncé qu'il avait pu discuter samedi avec le groupe d’investisseurs biennois intéressés à sauver le club. Un groupe de travail a été créé pour poursuivre les négociations que Carlo Hägeli considère comme « positives ».

« On doit travailler ensemble, promouvoir la transparence, se refaire confiance »
Carlo Häfeli, président du FC Bienne

Le FC Bienne doit-il s’attendre à une sanction ?

La Swiss Football League se rendra dans la cité seelandaise mercredi pour analyser la situation financière du club et le cas échéant décider d'une sanction à l’encontre du club seelandais. La punition peut aller d’une simple amende à la relégation automatique en passant par le retrait de points. Carlo Häfeli s’est montré toutefois confiant dans ses rapports avec la Swiss Football League qui aurait montré une attitude positive dans le déroulement des événements.

« Häfeli raus ! »

Durant la rencontre de Challenge League samedi soir qui opposait le FC Bienne à Chiasso, des supporters ont brandi des banderoles incitant le président à démissionner. Carlo Häfeli répond en souriant à ces revendications. « On doit travailler ensemble, promouvoir la transparence, se refaire confiance ». /aro


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus