Le Sénat fournit des pièces sur les enfants Fillon

Le Sénat français a autorisé vendredi la communication au Parquet de documents relatifs à l'activité ...
Le Sénat fournit des pièces sur les enfants Fillon

Le Sénat fournit des pièces sur les enfants Fillon

Photo: Keystone

Le Sénat français a autorisé vendredi la communication au Parquet de documents relatifs à l'activité exercée dans ses murs par les enfants de François Fillon, a-t-il annoncé dans un communiqué. Ses deux aînés y auraient travaillé pour lui entre 2005 et 2007.

'Cette communication sera assurée par le Secrétaire général de la questure dans les plus brefs délais', indique le texte. Une source parlementaire a déclaré que des policiers s'étaient rendus dans les locaux du Sénat pour se faire remettre ces documents vendredi matin.

Mais dans l'entourage de Gérard Larcher, le président du Sénat, on assure que ce sont les services du Sénat qui rassemblent eux-mêmes les documents, pour ensuite les porter au parquet. 'Il n'y a pas de policiers dans les murs du Sénat', insiste-t-on. Les services 'rassemblent les documents, ça va prendre un peu de temps', ajoute-t-on.

Le Parquet national financier (PNF) a demandé aux policiers chargés d'enquêter sur les emplois présumés fictifs de Penelope Fillon d'étendre leurs investigations aux activités de Marie et Charles. Ceux-ci ont tous deux été rémunérés par leur père au Sénat, comme François Fillon l'a lui-même révélé sur TF1, avait-on appris jeudi de sources proches du dossier.

La révélation de ces embauches pour des 'missions précises' avait suscité la polémique. François Fillon expliquait les avoir embauchés car ils étaient avocats, alors qu'ils n'avaient pas encore prêté serment à l'époque. Lui-même a été sénateur de la Sarthe entre septembre 2005 et juin 2007.

Contrats déjà transmis

La procureure financière Eliane Houlette a transmis jeudi à Gérard Larcher une demande d'information concernant les emplois occupés par Marie et Charles Fillon d'octobre 2005 à juin 2007, ainsi que 'la réglementation relative au statut, aux modalités d'emploi, de gestion et de rémunération de collaborateurs de sénateurs', précise la présidence du Sénat dans un communiqué.

Il ne s'agit pas d'une perquisition, mais bien d'une demande d'information, souligne une source proche du dossier. Cette demande d'information 'montre que l'enquête est complète et qu'elle progresse facilement et de manière efficace', dit l'avocat de François Fillon.

Il assure par ailleurs avoir déjà fourni aux enquêteurs les éléments demandés jeudi, notamment les contrats de travail de Marie et Charles Fillon, leurs fiches de paye et d'autres documents administratifs.

A sa connaissance, aucun des deux enfants Fillon n'a été convoqué à ce stade pour une audition, indique-t-il. Se disant 'serein' sur l'aboutissement de l'enquête, Antonin Lévy estime que 'ça devrait être fini en quelques jours'.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus