L'espérance de vie dépassera les 90 ans

L'espérance de vie dans certains pays industrialisés pourrait dépasser les 90 ans pour les ...
L'espérance de vie dépassera les 90 ans

L'espérance de vie dépassera les 90 ans

Photo: Keystone

L'espérance de vie dans certains pays industrialisés pourrait dépasser les 90 ans pour les personnes nées en 2030. Bon nombre de scientifiques en avaient encore douté au tournant du millénaire. La différence de longévité entre hommes et femmes, elle, s'estompe.

Tels sont les résultats d'une étude menée par Vasilis Kontis et son équipe du Imperial College London, qui a analysé les données de 35 pays, dont la Suisse. Grâce à un modèle de statistique et les données de natalité et de mortalité de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les chercheurs ont calculé l'espérance de vie future dans 35 pays industrialisés.

Résultat: pour les hommes, la vie se prolongera dans tous les pays avec une probabilité de 85%. Pour les femmes, la probabilité est de 65%, rapportent les scientifiques dans la revue spécialisée The Lancet.

Record pour les Sud-Coréennes

L'étude fait état de différences régionales: les femmes qui naîtront en Corée du Sud auront la plus longue espérance de vie. Celles vivant en France, en Espagne, au Japon et en Suisse peuvent espérer devenir aussi âgées que les Sud-Coréennes. Les Suissesses, qui naîtront en 2030, vivront trois ans de plus que celles nées en 2010. Leur espérance de vie s'élèvera à 88 ans.

Les hommes suisses nés en 2030 gagneront même quatre ans par rapport aux natifs de 2010. La probabilité que leur espérance de vie dépassera 80 ans est de 95%. Avec 27% de certitude, elle dépassera même 85 ans.

La différence d'espérance de vie entre hommes et femmes ne s'estompe pas uniquement en Suisse, mais de manière générale. Que les femmes vivent plus longtemps dans les pays examinés est principalement lié au fait que les hommes y succombent davantage à des blessures ou qu'ils ont des habitudes comme le tabagisme, qui augmente leur risque de développer des maladies cardio-vasculaires ou le cancer du poumon.

'Notre pronostic sur la hausse de l'espérance de vie est conforté par les succès réalisés dans le domaine de la santé', rapporte le directeur de l'étude Majid Ezzati dans un communiqué de The Lancet. Mais selon lui, 'il est important que la politique soutienne la part grandissante de cette population âgée'.

Etats-Unis à la traîne

Aux Etats-Unis, la longévité n'augmentera que peu: elle devrait passer à 83,3 ans pour les femmes nées en 2030 contre 81,2 ans pour l'année de naissance 2010 et respectivement 79,5 et 76,5 ans pour les hommes. De manière générale, l'espérance de vie est moindre aux Etats-Unis que dans les autres nations hautement industrialisées et elle devrait continuer de reculer jusqu'en 2030, notent les auteurs de l'étude.

Ceci pourrait être la conséquence de fortes inégalités sociales, de l'absence d'assurance-maladie généralisée, des taux d'assassinat, de la mortalité infantile et maternelle et de l'indice de masse corporelle le plus hauts de tous les pays à produit intérieur brut élevé, note l'étude.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus