Attentat au camion bélier à Stockholm: quatre morts

La Suède a été victime vendredi d'une attaque a priori terroriste. Un camion a foncé sur des ...
Attentat au camion bélier à Stockholm: quatre morts

Attentat au camion bélier à Stockholm: quatre morts

Photo: Keystone

La Suède a été victime vendredi d'une attaque a priori terroriste. Un camion a foncé sur des piétons dans une rue piétonne du centre de Stockholm avant de s'encastrer dans la devanture d'un grand magasin, faisant au moins quatre morts et quinze blessés.

Dans la soirée, la police a annoncé l'arrestation d'une personne 'qui pourrait avoir des liens avec l'événement'. Elle avait auparavant diffusé les photos d'un individu portant un sweat à capuche gris. Elle a annoncé le premier bilan officiel en soirée: quatre décès et quinze blessés.

Le journal Aftonbladet, citant des sources anonymes, a dit qu'un homme arrêté dans le nord de Stockholm avait avoué sa responsabilité. La police n'a pas confirmé et au contraire affirmé que le chauffeur du camion bélier était toujours recherché.

Une partie du centre de Stockholm a été bouclée et évacuée et notamment la gare centrale. Le trafic du métro a été entièrement interrompu sur ordre de la police, de même que celle des bus et tramways dans le centre.

'La Suède a été attaquée. Tout va dans le sens d'un attentat terroriste', a déclaré le premier ministre. En déplacement dans l'ouest du pays, il a annoncé qu'il rentrait immédiatement à Stockholm. 'Compte tenu de ce qui s'est produit ailleurs en Europe, nous ne pouvons exclure à ce stade qu'il s'agisse d'un crime terroriste', a déclaré pour sa part la police. Le roi Carl-Gustav a exprimé ses condoléances.

Rue piétonne très fréquentée

D'après des témoins interrogés par Reuters, le véhicule a foncé sur un grand magasin de la capitale. La télévision suédoise a diffusé des images d'un camion encastré dans une vitrine. L'incident s'est produit sur Drottninggatan, une grande rue piétonne de la capitale suédoise, la plus fréquentée de la ville. 'Nous attendions au feu rouge à Drottninggatan et c'est alors que nous avons entendu des cris et vu arriver un camion', a déclaré un témoin.

'Puis, il a percuté un poteau à Ahlens City (ndlr, le nom du magasin) quand le capot a commencé à brûler. Quand il s'est arrêté, nous avons vu un homme sous un pneu. C'était terrible à voir', a ajouté ce témoin qui a vu la scène de sa voiture. 'Ça a fait le même bruit qu'une bombe qui explose et de la fumée a commencé à s'échapper de l'entrée principale' de ce magasin Åhléns, a déclaré au quotidien Aftonbladet un autre témoin de la scène.

Le camion appartenait à un brasseur. Il a été volé un peu plus tôt dans la même rue alors que le chauffeur livrait un restaurant, a précisé un porte-parole de l'entreprise Spendrups Brewery. Un individu masqué a bondi à bord du véhicule et a démarré, a-t-il ajouté. Le chauffeur du camion a tenté de s'interposer et il fait partie des personnes blessées.

Un seul précédent en Suède

La Suède n'avait été visée qu'une seule fois par un attentat ces dernières années, quand en décembre 2010 un homme avait mené une attaque-suicide à la bombe, dans la même rue piétonne de Stockholm. Il n'avait que légèrement blessé des passants.

L'attentat de vendredi rappelle les attaques revendiquées par le groupe Etat islamique (EI) menées à Londres, Berlin et dans le sud de la France à Nice, où des camions ont foncé dans la foule.

La Suède fait partie de la coalition internationale sous commandement américaine en Irak, participant depuis août 2015 à des missions de formation dans le nord du pays où les forces pro-gouvernementales irakiennes tentent depuis octobre dernier de reprendre la ville de Mossoul, capturée par l'EI en juin 2014.

Nombreuses condamnations

Les pays européens et l'ONU ont exprimé vendredi leur solidarité avec la Suède 'face au terrorisme'. Ils ont fustigé un attentat 'effroyable'. 'Nous condamnons la violente attaque en Suède aujourd'hui', a déclaré le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, souhaitant, dans un communiqué, que les responsables de l'attaque soient 'rapidement présentés à la justice'.

La présidente de la Confédération Doris Leuthard a aussi condamné l'attaque. Elle s'est dit bouleversée et affectée par ces événements dans la capitale suèdoise. Elle a présenté ses condoléances aux victimes de l'attaque en nom de la Suisse.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus