Des mots passés à la postérité

Le 24 juillet 1967, le général de Gaulle provoquait un véritable séisme politique en s’exclamant ...
Des mots passés à la postérité

Le 24 juillet 1967, le général de Gaulle provoquait un véritable séisme politique en s’exclamant « Vive le Québec libre »

Charles de Gaulle Charles de Gaulle au balcon de l’Hôtel de Ville de Montréal lors de son célèbre discours « Vive le Québec libre ». (photo : archives)

Quatre mots qui ont fait le tour du monde… Il y a pile 50 ans, le 24 juillet 1967, le général de Gaulle prononçait sa célèbre phrase « Vive le Québec libre » à Montréal. Les mots du président français ont provoqué une véritable tempête de réprobation tant au niveau diplomatique que médiatique. Des réactions dont le général de Gaulle se moquera quelques jours plus en tard en fustigeant « tout ce qui grouille, grenouille et scribouille ». Son fameux « Vive le Québec libre » était improvisé mais il ne devait rien au hasard. Le général de Gaulle avait soigneusement calculé son coup. François Comte nous replonge en juillet 1967 :

Un livre qui retrace le voyage du général de Gaulle au Québec est paru récemment. Il s’intitule « La dette de Louis XV » et a été écrit par Christophe Tardieu. L’ouvrage est publié aux éditions du Cerf. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus