Brexit: Bruxelles annonce que des progrès suffisants ont été faits

La Commission européenne a annoncé vendredi annonce que des 'progrès suffisants' ont été faits ...
Brexit: Bruxelles annonce que des progrès suffisants ont été faits

Brexit: Bruxelles annonce que des progrès suffisants ont été faits

Photo: KEYSTONE/AP/PETER MORRISON

La Commission européenne a annoncé vendredi annonce que des 'progrès suffisants' ont été faits dans les négociations sur le Brexit. Elle recommande le passage à la deuxième phase des négociations.

/ATS

Après l'accord historique conclu vendredi matin à Bruxelles entre la Commission européenne et le Royaume-Uni sur les termes du divorce, M. Tusk a prévenu: 'Nous savons tous que se séparer est dur mais se séparer et construire une nouvelle relation est encore plus dur'.

Le président du Conseil européen a indiqué qu'il voulait des éclaircissements de la part du gouvernement britannique sur la façon dont il voyait ses nouvelles relations avec l'UE après le Brexit.

Londres devra respecter l'ensemble de la législation européenne durant la phase de transition, a dit M. Tusk. Durant cette phase de transition, qui devrait durer deux ans, le Royaume-Uni restera dans l'union douanière et dans le marché unique, selon un document de l'UE.

Engagements à respecter

Londres devra aussi respecter ses engagements budgétaires et la supervision judiciaire de l'UE. En revanche, le Royaume-Uni ne prendra plus part au processus de décision qui relèvera des 27 Etats restant, a souligné M. Tusk. Un accord commercial avec Londres pour le futur ne pourra être bouclé qu'au départ effectif du Royaume-Uni.

'Nous sommes prêts à enclencher les préparatifs d'un partenariat étroit entre le Royaume-Uni et l'UE en matière commerciale mais aussi dans la lutte contre le terrorisme et le crime international, ainsi que dans le domaine de la sécurité, de la défense et de la politique étrangère', a déclaré le président du Conseil européen.

Il a également estimé que les négociations sur les grandes lignes du Brexit avaient duré trop longtemps. 'Beaucoup de temps a été consacré à la tâche la plus facile et maintenant (...), nous avons, dans les faits, moins d'une année' avant le départ prévu en mars 2019.

'Progrès suffisants'

Plus tôt dans la matinée, la Commission européenne avait annoncé que des 'progrès suffisants' ont été faits dans les négociations sur le Brexit. Elle recommande le passage à la deuxième phase des négociations.

L'accord trouvé avec le Royaume-Uni est un compromis, a annoncé le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, après un entretien avec la première ministre britannique Theresa May. Selon lui, les négociations ont été 'difficiles' pour les deux parties.

Il revient désormais au Conseil européen, instance qui regroupe les Etats membres, de valider le constat de la Commission. M. Juncker s'est dit sûr que les Vingt-Sept donneront leur feu vert à l'ouverture de cette deuxième phase des négociations, qui portera sur les relations entre le Royaume-Uni et les Européens une fois le divorce prononcé.

Pas de frontière 'dure'

Theresa May a de son côté dit s'attendre à ce que l'accord sur les modalités du Brexit soit entériné lors du sommet européen prévu la semaine prochaine à Bruxelles.

L'avenir de la frontière entre l'Irlande et l'Irlande du Nord constituait le dernier obstacle majeur. Selon Theresa May, Londres garantit qu'il n'y aura pas de 'frontière dure' sur l'île.

Le chef de la diplomatie irlandaise a salué un 'très bon résultat' pour les habitants de l'île. Même satisfaction pour la dirigeante unioniste nord-irlandaise Arlene Foster, alliée à Theresa May au sein du gouvernement britannique.

/ATS

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus