Un F16 israélien s'écrase après l'attaque de « cibles iraniennes »

Un avion de combat F16 israélien s'est écrasé samedi en Israël alors que Tsahal menait des ...
Un F16 israélien s'écrase après l'attaque de « cibles iraniennes »

Un F16 israélien s'écrase après l'attaque de

Photo: KEYSTONE/EPA/MOHAMMED SABER

Un avion de combat F16 israélien s'est écrasé samedi en Israël alors que Tsahal menait des attaques contre des 'cibles iraniennes' en Syrie. L'information émane de l'armée israélienne. Damas indique pour sa part que la DCA syrienne a touché 'plus d'un avion israélien.

'Les Forces de défense d'Israël ont ciblé des systèmes de contrôle iraniens en Syrie qui avaient envoyé un drone dans l'espace aérien israélien', a déclaré en début de matinée sur Twitter un porte-parole militaire israélien, le lieutenant Jonathan Conricus. 'Tirs anti-aériens syriens intenses, un F16 s'est écrasé en Israël, pilotes sains et saufs', a-t-il ajouté.

Un communiqué de l'armée a précisé que les forces israéliennes avaient identifié un 'drone iranien' lancé depuis la Syrie et l'avaient intercepté dans l'espace aérien israélien avec un hélicoptère de combat.

La police israélienne a annoncé de son côté que le F16 s'était écrasé dans la région de la vallée de Jezreel, à l'est de la ville de Haïfa, dans le nord d'Israël.

'L'Iran est responsable de cette grave violation de la souveraineté israélienne', a encore déclaré Jonathan Conricus sur Twitter.

Riposte syrienne

Mais la Syrie a apporté un autre éclairage. La défense anti-aérienne syrienne (DCA) a touché plus d'un avion en ripostant à une 'agression' israélienne visant une base de l'armée dans le centre du pays, a déclaré un responsable militaire syrien cité par la télévision syrienne.

Au moment où ces événements survenaient, le Conseil de sécurité de l'ONU a commencé d'examiner un projet de résolution réclamant un cessez-le-feu de trente jours en Syrie afin de permettre l'acheminement de l'aide humanitaire et l'évacuation des blessés et des malades dans la Ghouta orientale, près de Damas, ainsi que dans le nord-ouest du pays, a-t-on appris auprès de diplomates.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus