A Pyongyang, Lavrov voit Kim Jong Un et l'invite en Russie

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, en visite à Pyongyang, a été reçu jeudi pour ...
A Pyongyang, Lavrov voit Kim Jong Un et l'invite en Russie

Photo: KEYSTONE/AP/MARY ALTAFFER

Le dialogue entre Washington et Pyongyang a permis de faire de 'vrais progrès' vers l'organisation d'un sommet historique entre Kim Jong Un et Donald Trump. L'Américain doit recevoir incessamment un courrier du dirigeant nord-coréen.

'On va dans la bonne direction', a assuré jeudi le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo après deux jours de réunions à New York avec le bras droit de Kim Jong Un, le général Kim Yong Chol, qui est le plus haut dirigeant nord-coréen à se rendre aux Etats-Unis depuis 18 ans.

Il n'a toutefois pas dit si la Corée du Nord s'était engagée en faveur d'une dénucléarisation 'complète, vérifiable et irréversible' comme l'exigent les Etats-Unis avant toute concession de leur part.

Discussions en Corée et à Singapour

Selon le secrétaire d'Etat, les discussions ont bien avancé aussi dans la zone démilitarisée à la frontière entre les deux Corées, où des équipes des deux pays préparent l'ordre du jour du sommet, et à Singapour, où sont en cours des échanges sur la logistique de la rencontre censée se tenir, si elle a bien lieu, le 12 juin dans la Cité-Etat asiatique.

'Je peux vous dire que de réels progrès ont été faits dans les dernières 72 heures pour réunir les conditions' favorables la tenue du sommet, a ajouté M. Pompeo. Il s'exprimait lors d'une conférence de presse, une semaine seulement après l'annulation surprise par Donald Trump de cette rencontre inédite qui semble donc à nouveau bel et bien sur les rails.

/ATS
 

Actualités suivantes