[Aktualisierung] LEAD 3-Moscou va expulser des diplomates américains

(Actualisé avec réaction de l'ambassadeur américain) La Russie a imposé vendredi des sanctions ...
[Aktualisierung] LEAD 3-Moscou va expulser des diplomates américains

(Actualisé avec réaction de l'ambassadeur américain)

La Russie a imposé vendredi des sanctions diplomatiques aux Etats-Unis, en représailles à des mesures similaires prises par les Américains en décembre dernier et au lendemain du vote par le Sénat américain de nouvelles sanctions contre Moscou.

Dans un communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères a estimé que ces sanctions votées par le Sénat, contraires selon lui au droit international, 'confirment l'extrême agressivité des Etats-Unis dans les affaires internationales'.

Il a annoncé que la Russie interdirait à compter du 1er août l'accès du personnel de l'ambassade des Etats-Unis à une datcha et un entrepôt à Moscou et exigé de la mission américaine qu'elle réduise ses effectifs à 455 personnes d'ici au 1er septembre.

Ce total est le même que celui des diplomates russes restés aux Etats-Unis après l'expulsion l'année dernière de 35 d'entre eux par Washington.

Le ministère a également prévenu que Moscou répliquerait en cas de nouvelle expulsion de diplomates russes par les Etats-Unis.

'En se dissimulant derrière leur 'exception', les Etats-Unis ne prêtent aucune attention aux points de vue et aux intérêts des autres pays', a dit le ministère.

'Sous le prétexte fallacieux d'une interférence russe dans leurs affaires intérieures, les Etats-Unis prennent, en toute agressivité, des mesures grossières, les unes après les autres, contre la Russie. Toutes vont à l'encontre des principes du droit international.'

Le ministère n'a pas précisé avec exactitude le nombre de diplomates américains susceptibles d'être expulsés.

Selon un membre du personnel diplomatique américain à Moscou s'exprimant sous le sceau de l'anonymat, les effectifs du corps diplomatique américain représentent près de 1.100 personnes, un chiffre qui comprend des ressortissants russes.

La plupart travaillent à l'ambassade américaine à Moscou, les autres étant employés dans des consulats.

Selon l'agence de presse RIA, qui cite ses propres sources, les Etats-Unis pourraient devoir supprimer 200 à 300 postes au sein de leurs effectifs diplomatiques.

De source américaine, l'ambassadeur américain à Moscou, John Tefft, a exprimé sa déception et protesté contre la décision russe. 'Nous avons reçu une notification du gouvernement russe', a dit la source qui s'exprimait sous le sceau de l'anonymat. 'L'ambassadeur Tefft a fait part de sa déception et a protesté.'

L'administration de Barack Obama a expulsé 35 diplomates russes et fermé deux centres russes en décembre dernier en réaction au piratage informatique ayant visé le Parti démocrate pendant la campagne électorale de 2016, Washington accusant la Russie d'être à l'origine de ce piratage, ce que Moscou a toujours démenti.

Le président Vladimir Poutine n'a pas ordonné de mesures de rétorsion à l'époque, disant attendre de voir ce que ferait la nouvelle administration de Donald Trump, investi le 20 janvier. (Polina Dewitt et Dmitry Solovyov, avec Yeganeh Torbati à Washington, Jean-Stéphane Brosse et Nicolas Delame pour le service français)

/ATS