Veillées funèbres dans le monde et en Suisse

Le monde entier compatissait après le massacre dans un club gay d'Orlando. Lundi soir, des ...
Veillées funèbres dans le monde et en Suisse

Veillées funèbres dans le monde et en Suisse

Photo: Keystone

Le monde entier compatissait après le massacre dans un club gay d'Orlando. Lundi soir, des veillées funèbres ont été organisées dans de nombreuses villes à travers la planète. En Suisse aussi, on pouvait se recueillir, notamment à Berne, Lausanne et Zurich.

Sur la Place de l'Europe à Lausanne ou devant l'ambassade américaine à Berne, la population a eu l'occasion de s'associer au deuil des familles de la cinquantaine de victimes de l'attentat. A Berne, l'ambassadrice des Etats-Unis, Suzi LeVine, a rejoint les quelques dizaines de personnes réunies devant le bâtiment.

A Zurich, ce sont les organisateurs de la Pride, qui s'est tenue le week-end dernier, qui ont organisé un recueillement dans la Predigerkirche, l'une des principales églises de la ville. La maire de Zurich Corine Mauch y a participé.

Les associations homosexuelles Pink Cross et LOS sont à l'origine de ces appels à la solidarité relayés sur internet et les réseaux sociaux. L'annonce de cet attentat, alors qu'ils étaient en pleine fête durant le week-end, les a d'autant plus secoués. On ne doit pas se taire face à de tels actes homophobes, a affirmé le président du comité d'organisation de la Pride.

Tour Eiffel illuminée

Ailleurs dans le monde, chacun a exprimé à sa manière sa solidarité avec les victimes et leurs familles à Orlando. La Tour Eiffel a ainsi été illuminée aux couleurs arc-en-ciel. 'Nous voulons montrer notre résolution à ne pas se taire, à vivre, et à nous battre contre les obscurantistes et le terrorisme', a dit sur Twitter la maire de la capitale française, Anne Hidalgo.

Par solidarité envers la communauté homosexuelle, le pont du port de Sydney s'est aussi paré des couleurs de l'arc-en-ciel, tandis que la mairie de la ville se teintait en rose vif. Des centaines de personnes s'y sont rassemblées à la bougie pour demander notamment la fin des discriminations.

Même volonté de relever la tête à Londres, Hong Kong ou encore Bangkok et Séoul, où des rassemblements étaient prévus dans la journée en hommage aux victimes de la pire fusillade de l'histoire des Etats-Unis, revendiquée par le groupe Etat islamique (EI).

Dans la nuit de samedi à dimanche, 49 personnes ont été tuées et une cinquantaine blessées quand un Américain d'origine afghane âgé de 29 ans, a ouvert le feu à l'intérieur d'une boîte de nuit emblématique de la communauté gay d'Orlando, en Floride.

Spontanément, de petits rassemblements ont déjà eu lieu dimanche soir à Paris, Madrid, Guadalajara au Mexique et évidemment à Orlando, où environ 300 personnes ont prié et chanté en mémoire des victimes. Lundi, un tapis de fleurs a poussé près de la porte de Brandebourg à Berlin et de nombreux drapeaux étaient en berne à Washington.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus