Armes en 3D: onze autres Etats poursuivent l'administration Trump

Onze Etats américains supplémentaires ont décidé vendredi de porter plainte contre l'administration ...
Armes en 3D: onze autres Etats poursuivent l'administration Trump

Armes en 3D: onze autres Etats poursuivent l'administration Trump

Photo: KEYSTONE/AP/ERIC GAY

Onze Etats américains supplémentaires ont décidé vendredi de porter plainte contre l'administration Trump. Leur but est d'empêcher de façon permanente le téléchargement en ligne de schémas permettant à tout un chacun de fabriquer des armes à feu en 3D.

Mardi, huit Etats, contrôlés pour la plupart par les démocrates, avaient convaincu un magistrat fédéral de bloquer l'accès en ligne à ces plans d'impression en 3D. La Californie, le Colorado, le Delaware, Hawaï, l'Illinois, l'Iowa, le Minnesota, la Caroline du Nord, Rhode Island, le Vermont et la Virginie se sont ajoutés jeudi aux huit Etats qui ont déjà engagé une action en justice contre l'administration Trump.

Les Etats à l'origine des poursuites font valoir que mettre en ligne des schémas permettra à des criminels de se doter aisément d'armes à feu. Les défenseurs des armes à feu estiment que les craintes touchant aux armes imprimées en 3D sont grandement exagérées, au vu de la technologie actuelle.

Schémas en ligne

La mise en ligne des schémas de fabrication devait intervenir mercredi, dans la foulée de l'autorisation donnée par l'administration Trump au groupe Defense Distributed, basé au Texas, pour publier en toute légalité les programmes d'instruction d'armes en 3D.

Defense Distributed, organisation créée en 2012 par le défenseur des armes à feu et libertarien Cody Wilson, estime que la mise en ligne des instructions est garantie par le 1er et le 2e amendement de la Constitution, qui portent respectivement sur la liberté d'expression et sur la détention d'armes.

Mardi, le juge de district Robert Lasnik a suspendu à titre provisoire la publication de plans de fabrication d'armes en 3D, en estimant que ces plans-là risquaient de causer 'un tort potentiellement irréparable'. Defense Distributed a retiré ces plans, mais d'autres sites internet les ont mis à disposition depuis lors.

Dans leur action en justice amendée, jeudi, les Etats plaignants demandent au juge Lasnik d'empêcher de façon permanente à l'administration Trump d'autoriser la mise en ligne de tels plans de fabrication.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus