Berlusconi acquitté de la prévention de subornation de témoin

L'ex-Premier ministre italien Silvio Berlusconi, poursuivi pour subornation de témoin, a été ...
Berlusconi acquitté de la prévention de subornation de témoin

Berlusconi acquitté dans un volet des soirées

Photo: KEYSTONE/AP/Claudio Furlan

L'ancien Premier ministre italien Silvio Berlusconi a été acquitté jeudi par un tribunal de Sienne après avoir été accusé d'avoir acheté le silence d'un musicien. Cette affaire est liée aux fameuses soirées 'bunga-bunga', l'un des volets du scandale 'Rubygate'.

'Il est évidemment soulagé et satisfait', a déclaré l'avocat de M. Berlusconi, Federico Cecconi, ont rapporté les médias italiens. M. Berlusconi, 85 ans, et le pianiste Danilo Mariani ont tous deux été acquittés. La défense avait assuré que l'argent reçu par le pianiste correspondait à ses honnoraires et non à un pot-de-vin pour acheter son silence.

Ce procès, intitulé Ruby-ter, est l'énième volet du scandale 'Rubygate' et des fameuses soirées 'bunga-bunga' que Silvio Berlusconi organisait avec des jeunes femmes, rétribuées, dans sa luxueuse villa des environs de Milan (nord). Dans l'affaire du 'Rubygate', M. Berlusconi et 28 autres personnes sont poursuivis pour subornation de témoin et faux témoignages.

Ce procès porte d'une manière générale sur les versements effectués par Silvio Berlusconi à diverses personnes, jeunes femmes et musiciens ayant participé à ses soirées, en échange de leur silence. Comme ces paiements auraient été effectués dans plusieurs villes, les procès se tiennent dans le cadre de la loi italienne devant des tribunaux différents, dont Rome et Milan.

L'état de santé du magnat des médias, qui a fait de nombreux séjours à l'hôpital, entre autres pour des problèmes cardiaques ou le Covid-19, a entraîné le report de plusieurs audiences de ce procès.

Né le 29 septembre 1936, ce fils d'un employé de banque milanais a fondé un empire industriel et financier parmi les plus puissants d'Europe avant d'entrer en politique en 1994. A la tête de la holding Fininvest et du groupe de télévision Mediaset, mais aussi du club de foot Milan AC, il est devenu au début des années 2000 la première fortune d'Italie et l'est resté pendant dix ans.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus