Borrell: l'Otan ne peut être une « alliance à la carte »

L'Otan ne peut-être 'une alliance à la carte', a affirmé lundi le chef de la diplomatie européenne ...
Borrell: l'Otan ne peut être une « alliance à la carte »

Borrell: l'Otan ne peut être une

Photo: KEYSTONE/AP/Efrem Lukatsky

L'Otan ne peut-être 'une alliance à la carte', a affirmé lundi le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell. Il réagissait aux propos de Donald Trump, qui a évoqué la possibilité de ne plus défendre les pays de l'Alliance dont la contribution est insuffisante.

'Soyons sérieux! Soyons sérieux! L'Otan ne peut être une alliance à la carte', a lancé Josep Borrell avant une réunion ministérielle de l'UE à Bruxelles.

'A l'époque où nous vivons, une alliance militaire ne peut fonctionner au gré de l'humeur du président des Etats-Unis, ce n'est pas: 'oui, non, demain, non, ça dépend'. Allons! l'Otan existe ou bien n'existe pas', s'est-il agacé.

'Durant cette campagne (électorale américaine), nous allons voir et entendre beaucoup de choses (...). Ne comptez pas sur moi pour commenter toutes les idées stupides qui s'exprimeront lors d'une campagne nationale aux Etats-Unis', a-t-il averti.

Lors d'un meeting, l'ex-président américain, qui affrontera probablement Joe Biden à l'élection présidentielle de novembre, a rapporté samedi une conversation qu'il aurait eue avec l'un des chefs d'Etat de l'Otan, sans le nommer.

'L'un des présidents d'un gros pays s'est levé et a dit: 'Monsieur, si on ne paie pas et qu'on est attaqué par la Russie, est-ce que vous nous protégerez?'', a-t-il raconté, avant de révéler sa réponse: 'Non, je ne vous protègerais pas. En fait, je les encouragerais à faire ce qu'ils veulent. Vous devez payer vos factures'.

'Affligeant et dangereux'

Joe Biden a réagi vivement: 'Le fait que Donald Trump avoue qu'il compte donner le feu vert (au président russe Vladimir) Poutine pour davantage de guerre et de violence, pour continuer son assaut brutal contre une Ukraine libre et pour étendre son agression aux peuples de Pologne et des Etats baltes est affligeant et dangereux', a-t-il déclaré dimanche.

'Toute suggestion selon laquelle les Alliés ne se défendront pas les uns les autres sape notre sécurité à tous, y compris celle des Etats-Unis, et expose les soldats américains et européens à un risque accru', a de son côté indiqué le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg.

'L'Otan reste prête et capable de défendre tous les Alliés', a-t-il martelé dans un communiqué. 'Je suis convaincu que les Etats-Unis resteront un Allié fort et engagé au sein de l'Otan, quel que soit le vainqueur de l(élection présidentielle', a-t-il ajouté.

/ATS
 

Actualités suivantes