Combat couronné de succès pour les pompiers mobilisés en Corse et au Portugal

En France, la situation s'est stabilisée samedi sur le front des deux incendies auxquels fait ...
Combat couronné de succès pour les pompiers mobilisés en Corse et au Portugal

Combat couronné de succès pour les pompiers mobilisés en Corse et au Portugal

Photo: Keystone

En France, la situation s'est stabilisée samedi sur le front des deux incendies auxquels fait face la Haute-Corse. Au Portugal, les pompiers sont parvenus à maîtriser les deux incendies majeurs qui faisaient encore rage dans le centre du pays.

L'incendie qui s'est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi au Cap Corse, dans le nord de l'île française et a parcouru 1800 hectares, 'ne présente plus une menace pour les habitants', peut-on lire dans le communiqué de la préfecture issu samedi après-midi.

'Aucune habitation n'a été détruite et aucune victime n'est à déplorer', déclare le préfet en précisant que les 882 personnes qui avaient été mises en sécurité au cours de la soirée de vendredi ont pu regagner leur lieu de résidence. Le second sinistre, qui touche la commune de Manso, dans la région de la Balagne, près de Calvi (nord-ouest de la Corse), 'ne progresse plus', précise la préfecture.

Un homme arrêté

Près de 250 pompiers sont mobilisés contre ces deux incendies. Deux colonnes de pompiers - soit 140 hommes - sont arrivées en renfort dans la matinée, notamment de Marseille, et trois Canadair et quatre Trackers étaient à l'oeuvre samedi contre les flammes, a déclaré le préfet de Haute-Corse, Gérard Gavory, à Reuters.

Un homme a par ailleurs été interpellé et placé en garde à vue dans la nuit à Bastia, où il est soupçonné d'avoir provoqué cinq départs de feu entre minuit et 01h00 du matin dans la nuit de vendredi à samedi. Sa garde à vue devait être prolongée samedi soir, a-t-on appris de source judiciaire.

Incendies maîtrisés au Portugal

Au Portugal, le feu de forêt qui ravageait la région d'Abrantes depuis mercredi en fin de journée a été maîtrisé samedi en début d'après-midi, a annoncé la Protection civile.

Si la progression des flammes a été stoppée, plus de 500 pompiers, près de 200 véhicules et trois hélicoptères restaient mobilisés autour des collines situées au nord de cette ville du district de Santarém, afin de maîtriser d'éventuelles reprises de feu.

Le foyer d'Alvaiazere, qui s'était déclaré la veille dans la région de Leiria, a également été circonscrit samedi. Plus de 200 pompiers, 80 véhicules et un avion bombardier d'eau oeuvraient toujours à son extinction totale.

Niveau d'alerte encore élevé

En raison de prévisions météo marquées par des températures approchant les 40 degrés, le niveau d'alerte orange, quatrième échelon de gravité sur cinq, restera en vigueur au moins jusqu'à la fin de la journée de lundi, a indiqué samedi la porte-parole de la protection civile, Patricia Gaspar.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus