Confirmation de la mort du responsable d'Al-Qaïda en Afghanistan

Le Pentagone a confirmé vendredi l'élimination de Farouq Al-Qahtani lors d'une frappe le 23 ...
Confirmation de la mort du responsable d'Al-Qaïda en Afghanistan

Confirmation de la mort du responsable d'Al-Qaïda en Afghanistan

Photo: Keystone

Le Pentagone a confirmé vendredi l'élimination de Farouq Al-Qahtani lors d'une frappe le 23 octobre en Afghanistan. L'homme 'était l'émir d'Al-Qaïda pour l'est de l'Afghanistan et l'un des principaux planificateurs du groupe pour des attaques contre les Etats-Unis'.

Selon une source américaine, Farouq Al-Qahtani, un ressortissant qatari, serait né en Arabie saoudite entre 1979 et 1981. Il était actif en Afghanistan depuis au moins 2009.

Des responsables américains avaient indiqué le 27 octobre que Farouq Al-Qahtani et son adjoint Bilal Al-Outabi, considérés respectivement comme les 'numéro 1 et numéro 2 ou 3' d'Al-Qaïda en Afghanistan, avaient été ciblés par des frappes de drones le 23 octobre dans la province de Kunar, mais ils n'avaient pas pu confirmer le succès de ces bombardements.

Traqué depuis des années

Vendredi, le Pentagone a confirmé le décès d'Al-Qahtani, mais a ajouté qu'il était toujours en train d'enquêter pour savoir si Al-Outabi avait aussi été tué.

Cette opération était pour le Pentagone 'l'opération la plus importante contre Al-Qaïda depuis plusieurs années', avait souligné son porte-parole le 27 octobre.

Les Etats-Unis traquaient Al-Qahtani, un proche d'Oussama ben Laden, depuis des années. Il était connu pour avoir recruté de nombreux jeunes dans la région au profit d'Al-Qaïda, aujourd'hui sur le déclin. Il aurait aussi organisé le financement et la préparation d'attaques contre les forces de la coalition en Afghanistan, ainsi qu'en Asie du Sud-Est et en Occident.

Il était considéré comme celui qui sollicitait et distribuait les fonds récoltés auprès des soutiens d'Al-Qaïda dans les pays du golfe Persique pour financer les opérations extérieures du groupe et celles des talibans en Afghanistan, selon une autre source américaine.

Al-Qahtani avait été localisé en 2012, mais la mission pour l'éliminer avait été suspendue à la dernière minute en raison de risques de victimes civiles.

Cette fois, Al-Qahtani et Al-Outabi se trouvaient dans le village de Hilgal, dans deux bâtiments différents distants de quelques centaines de mètres, lorsque plusieurs missiles tirés d'un drone les ont visés quasi simultanément.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus