Coup d'envoi à Sydney des manifestations pour le climat

Une nouvelle série de manifestations mondiales contre le réchauffement climatique est prévue ...
Coup d'envoi à Sydney des manifestations pour le climat

Manifestations pour le climat à travers le monde et dans 18 villes suisses

Photo: Keystone/ANTHONY ANEX

Sydney a donné vendredi le coup d'envoi d'une nouvelle série de manifestations mondiales contre le réchauffement climatique. En Suisse, des grèves pour le climat sont prévues dans 18 villes, dont six villes romandes, de la fin de la matinée jusqu'en début de soirée.

Cette nouvelle vague de manifestations intervient juste avant un sommet international sur le climat (COP25) qui s'ouvrira lundi à Madrid. Elle réunira les quelque 200 signataires de l'accord de Paris de 2015, qui prévoit que les pays signataires révisent d'ici à fin 2020 leurs engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Fin septembre dernier, des millions de personnes avaient manifesté à travers le monde dans le cadre de l'appel à la grève pour le climat. En Suisse, près de 100'000 personnes avaient manifesté à Berne pour un 'Cl!mat de changement', voulue comme une marche nationale pour le climat.

Ce vendredi, 18 villes suisses sont de la partie. C'est St-Gall qui devait donner le coup d'envoi à partir de 10h30 puis notamment Neuchâtel à 11h00. A Berne, un important rassemblement était attendu dès midi sur l'Helvetiaplatz. Bienne (12h00), Lausanne (13h30), Fribourg (15h30), Zurich (16h00), La Chaux-de-Fonds (17h30) et Genève (19h30) devaient suivre entre autres.

Premières manifs à Sydney et Tokyo

Dans le monde, c'est Sydney qui a donné le coup d'envoi de cette nouvelle série de manifestations mondiales contre le réchauffement climatique. Des centaines de personnes, dont de nombreux écoliers, ont répondu à l'appel lancé par la jeune militante suédoise Greta Thunberg. Les manifestants se sont rassemblés à Sydney devant le siège du parti conservateur au pouvoir, accusé de minimiser la menace du réchauffement climatique.

Dans la plus grande ville australienne, ils ont brandi des pancartes 'Vous brûlez notre avenir', 'Sauvez nos koalas' ou 'arrêtez les mines de charbon'. Ces manifestations ont pris un tour particulier en Australie, où depuis le début de la saison sèche des centaines de feux de brousse dévastent les Etats de Nouvelle-Galles du Sud (sud-est) et du Queensland (nord-est).

D'autres manifestations étaient attendues vendredi à travers la planète. A Tokyo, des centaines de personnes ont déjà défilé dans le quartier de commercial de Shinjuku. 'Je ressens un sentiment de crise car presque personne au Japon ne s'intéresse au changement climatique', a regretté Mio Ishida, une étudiante de 19 ans.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus