Covax: 2,16 milliards de francs et 54 millions de doses en plus

Le dispositif international Covax a reçu un soutien pour vacciner 30% de la population des ...
Covax: 2,16 milliards de francs et 54 millions de doses en plus

Covax: 2,16 milliards de francs et 54 millions de doses en plus

Photo: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

Le dispositif international Covax a reçu un soutien pour vacciner 30% de la population des pays en développement d'ici la fin de l'année. Des promesses de 2,16 milliards de francs et de 54 millions de doses supplémentaires ont été lancées mercredi lors d'un sommet.

Cette réunion constitue 'une étape extrêmement significative', a affirmé le Premier ministre japonais Yoshihide Suga, dont le pays coorganisait la rencontre en ligne. Elle va contribuer à 'mettre un terme à la pandémie', a renchéri le président de l'Alliance mondiale pour le vaccin (GAVI), établie à Genève, José Manuel Barroso.

Lancé l'année dernière pour tenter de garantir un accès équitable à la vaccination, Covax fait face à des difficultés. Sur près de 180 millions de doses prévues depuis le début des immunisations dans les pays en développement en février dernier, seules 76 millions ont été acheminées jusqu'à présent.

En cause, 98% des vaccins qui alimentent le dispositif sont ceux d'AstraZeneca. Or, les variants ont provoqué des contrôles des exportations qui ont diminué la livraison. Les dizaines de millions de doses promises mercredi devraient combler un peu ce décalage.

Le sommet cherchait à rassembler deux milliards de dollars supplémentaires. De quoi garantir 1,8 milliard de doses pour vacciner 30% de la population de chacun des plus de 90 pays éligibles pour recevoir en premier des livraisons de Covax.

ONU, Harris ou encore OMS

Parmi les engagements de mercredi, le Japon a promis 800 millions de dollars et des dizaines de millions de doses supplémentaires. Le président de la Confédération Guy Parmelin a salué de son côté 'une avancée sans précédent' obtenue par la collaboration internationale sur Covax. Mais les problèmes liés aux variants demandent davantage d'efforts, selon lui.

Il a répété la volonté du Conseil fédéral d'attribuer 300 millions de francs pour l'accélérateur contre la pandémie, dont 125 millions pour cette composante sur les vaccins. Une enveloppe que le Parlement doit avaliser et que Berne souhaite pouvoir débloquer en juin. M. Parmelin n'a en revanche pas mentionné les 3 millions de doses que le Conseil fédéral veut partager en cas d'homologation d'AstraZeneca en Suisse.

Du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres au directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus en passant par la vice-présidente américaine Kamala Harris, de nombreux acteurs ont répété mercredi lors du sommet l'importance d'oeuvrer davantage et rapidement pour vacciner dans tous les pays. Le secteur privé a également promis des engagements.

/ATS
 

Actualités suivantes