Deux secousses apparemment naturelles enregistrées en Corée du Nord

Deux séismes ont été enregistrés samedi en Corée du Nord. Ils sont sans doute d'origine naturelle ...
Deux secousses apparemment naturelles enregistrées en Corée du Nord

Deux secousses apparemment naturelles enregistrées en Corée du Nord

Photo: Keystone

Deux séismes ont été enregistrés samedi en Corée du Nord. Ils sont sans doute d'origine naturelle, estime l'Organisation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (CTBTO).

Des analyses sont toujours en cours, a dit sur Twitter la CTBTO qui ajoute qu'il est peu probable que les secousses puissent être imputées à une activité humaine. Les secousses se sont produites à 06h43 et 10h29 suisses. La première était 'beaucoup plus faible' que la seconde, précise l'instance chargée de la surveillance des essais nucléaires, basée à Vienne.

Le centre chinois de veille sismique avait annoncé plus tôt avoir enregistré un séisme d'une magnitude de 3,4 en Corée du Nord et laissé entendre qu'il pouvait avoir été provoqué par une explosion.

Les précédentes secousses telluriques enregistrées sur le territoire de la Corée du Nord se sont révélées être des essais nucléaires, dont le dernier en date a été mené le 3 septembre.

Le séisme a été localisé dans le comté de Kilju, dans la province de Hamgyong (ouest), où est situé le centre nucléaire nord-coréen de Punggyeri, indique l'agence météorologique sud-coréenne.

Cette dernière a précisé qu'elle analysait la nature du tremblement de terre, mesuré à une magnitude de 3,0, et que les premières constatations l'incitaient à penser qu'il était d'origine naturelle.

L'agence Chine nouvelle rapporte, pour sa part, que l'épicentre se situe quasiment au même endroit que celui du séisme du 3 septembre qui s'est révélé être un essai nucléaire. La CTBTO a, elle, localisé le séisme à une cinquantaine de kilomètres du site des précédents essais nord-coréens.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus