Donald Trump plaide pour une réouverture des écoles avant l'été

Donald Trump a souhaité lundi la réouverture de nombreuses écoles avant les vacances d'été ...
Donald Trump plaide pour une réouverture des écoles avant l'été

Donald Trump plaide pour une réouverture des écoles avant l'été

Photo: KEYSTONE/AP/Alex Brandon

Donald Trump a souhaité lundi la réouverture de nombreuses écoles avant les vacances d'été, tout en soulignant que la décision reviendrait aux gouverneurs. La stratégie de la Maison Blanche préconise pourtant la réouverture de l'économie avant l'enseignement.

'Je pense que nous allons voir de nombreuses écoles rouvrir même pour une courte période, et ce serait une bonne chose', a-t-il déclaré lors d'un point-presse à la Maison Blanche. Les 'jeunes semblent bien s'en sortir' face au nouveau coronavirus, a souligné le milliardaire républicain.

La plupart des écoles américaines ont été fermées il y a plusieurs semaines dans le cadre des mesures de confinement destinées à endiguer la pandémie, ce qui, comme ailleurs dans le monde, complique le travail à domicile de nombreux parents.

Malgré ces mesures, la pandémie a rapidement progressé aux Etats-Unis où sont recensés près d'un million de cas et 56'000 morts. Mais elle semble marquer le pas, et le président, impatient de relancer l'économie, a présenté il y a une dizaine de jours un plan de redémarrage du pays.

Election présidentielle

Dans la stratégie défendue par la Maison Blanche, les écoles ne doivent être rouvertes que dans un second temps, au moins quinze jours après la reprise d'autres activités économiques. Mais Donald Trump a semblé lundi balayer ce calendrier. 'Je sais que certains gouverneurs ne sont pas encore prêts à rouvrir leur Etat mais pourraient être prêts à rouvrir leurs écoles, c'est leur choix', a-t-il dit.

Le président américain a aussi affirmé lundi n'avoir jamais envisagé d'essayer de faire reporter l'élection présidentielle du 3 novembre en raison du coronavirus. 'Je n'ai jamais envisagé de changer la date (...) Pourquoi est-ce que je ferais cela? ', a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse dans les jardins de la Maison Blanche.

Il y a quelques jours, son adversaire démocrate Joe Biden avait prédit que le milliardaire républicain ferait son possible pour reporter la date du scrutin.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus