Enfants dans une grotte inondée: les sauveteurs avancent

Des membres thaïlandais de l'opération de secours visant un groupe d'enfants coincés depuis ...
Enfants dans une grotte inondée: les sauveteurs avancent

Enfants dans une grotte inondée: les sauveteurs avancent

Photo: KEYSTONE/EPA/PONGMANAT TASIRI

Des membres thaïlandais de l'opération de secours visant un groupe d'enfants coincés depuis 6 jours dans une grotte ont réussi vendredi à avancer dans une des entrées supposées du réseau souterrain. Les sauveteurs sont descendus de 40 m, en rappel, dans le puits.

Ils n'y ont pas trouvé d'eau, selon le gouverneur de Chiang Rai, Narongsak Osottanakorn. 'Il n'est pas certain que cette ouverture mène à d'autres chambres et passages, ni même qu'elle ne mène au groupe', a prévenu le gouverneur. 'Mais, si la météo reste bonne, sans pluie, nous pourrions avoir bientôt de bonnes nouvelles'.

Les opérations tentant d'évacuer l'eau de l'accès principal de la grotte avaient brièvement été interrompues vendredi, après qu'un militaire semblait s'être électrocuté en manipulant une pompe. Mais il est apparu ensuite qu'il avait simplement perdu connaissance, et les opérations ont repris.

Le plan principal des autorités reste de parvenir à dégager l'entrée principale du réseau souterrain, via des pompes qui doivent drainer l'eau de pluie responsable de son inondation. Mais des équipes à pied ont également été déployées sur le site pour chercher d'éventuelles autres entrées.

Opérations de plongée reprises

Vendredi, quarante pompes à eau supplémentaires ont été acheminées depuis Bangkok, selon le gouverneur. Les opérations de plongée ont repris, alors qu'elles avaient dû être suspendues plusieurs fois jeudi à cause d'un niveau d'eau trop important. L'eau trouble comme du café n'offre aucune visibilité, mais un des plongeurs britanniques aurait réussi à pénétrer plus avant dans le réseau souterrain.

'Si nous avons de la chance aujourd'hui, et trouvons les enfants, nous ne les sortirons pas tout de suite, mais assignerons des équipes pour rester avec eux', a déclaré en fin de journée le gouverneur de Chiang Rai, même si après six jours de disparition, les chances de survie s'amenuisent. 'Nous avons des équipes de médicales prêtes... car s'ils sortent maintenant, ils auront des problèmes de vision et respiratoires', après près d'une semaine dans l'obscurité de la grotte, a-t-il précisé.

/ATS
 

Actualités suivantes