Deuxième gouvernement étoffé de la présidence Macron

Le deuxième gouvernement de la présidence Macron, dévoilé mercredi soir, conserve l'équilibre ...
Deuxième gouvernement étoffé de la présidence Macron

Deuxième gouvernement étoffé de la présidence Macron

Photo: Keystone

Le deuxième gouvernement de la présidence Macron, dévoilé mercredi soir, conserve l'équilibre paritaire et politique souhaité par le couple exécutif. Ce cabinet de 28 membres intègre plusieurs élus de droite et de gauche.

Considérés comme des poids lourds du gouvernement, les ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, des Affaires étrangères et de l'Europe Jean-Yves Le Drian et de l'Economie Bruno Le Maire, ont sans surprise été maintenus à leur poste. M. Collomb aura le rang de ministre d'Etat, tout comme le ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot.

La haut fonctionnaire Florence Parly est nommée ministre des Armées, Stéphane Travert (ex-PS) hérite de l'Agriculture, la juriste Nicole Belloubet (qui fut socialiste mais siégeait au Conseil constitutionnel) va à la Justice et la directrice de l'ENA Nathalie Loiseau, une diplomate, est nommée aux Affaires européennes.

Deux MoDem

Sébastien Lecornu (LR), proche de Bruno Le Maire, partagera le secrétariat d'Etat auprès du ministre de la Transition énergétique avec le député Brune Poirson (REM), qui a repris dimanche la circonscription de Marion Maréchal-Le Pen (FN) dans le Vaucluse.

Après le départ de trois ministres issus du MoDem - François Bayrou, Sylvie Goulard et Marielle de Sarnez -, le parti centriste conserve deux élus en son sein. Geneviève Darrieussecq, maire de Mont-de-Marsan, devient secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées et Jacqueline Gourault ministre auprès du ministre de l'intérieur.

'Jeune techno' promu

La Cohésion des Territoires, qui avait été confiée lors du premier gouvernement à Richard Ferrand - un proche d'Emmanuel Macron fragilisé par une enquête judiciaire - échoit au radical de gauche Jacques Mézard, le ministre sortant de l'Agriculture.

M. Mézard sera secondé par Julien Demormandie, nommé secrétaire d'Etat. Ce collaborateur de la première heure d'Emmanuel Macron fait partie de la bande de 'jeunes technos' qui ont accompagné le nouveau président dans son ascension.

Julien Denormandie était secrétaire général adjoint de La République en marche (REM) et pilotait la refondation du parti avec Catherine Barbaroux. Il avait annoncé son intention de quitter la vie politique après cette mission.

/ATS
 

Actualités suivantes