L'Italie interdit l'utilisation d'un lot d'AstraZeneca

L'Italie a décidé jeudi d'interdire à titre de précaution l'utilisation d'un lot de vaccins ...
L'Italie interdit l'utilisation d'un lot d'AstraZeneca

L'Italie interdit l'utilisation d'un lot d'AstraZeneca

Photo: KEYSTONE/EPA/DANIEL IRUNGU

L'Italie a décidé jeudi d'interdire à titre de précaution l'utilisation d'un lot de vaccins anti-Covid d'AstraZeneca/Oxford. Cette décision se fonde sur des craintes liées à la formation de caillots de sang, a indiqué l'Agence italienne du médicament (AIFA).

'Suite aux informations sur certaines réactions indésirables graves (...), l'AIFA a décidé à titre de précaution d'interdire l'utilisation de ce lot dans tout le pays', a annoncé l'agence dans un communiqué publié sur son site. L'AIFA a précisé ne pas exclure d'autres mesures si nécessaire, en coordination avec l'Agence européenne des médicaments (AEM), basée à Amsterdam.

L'AIFA a souligné par ailleurs qu'aucun lien de cause à effet n'avait été établi pour le moment entre l'administration du vaccin d'AstraZeneca et certaines réactions graves constatées chez des personnes vaccinées.

L'Autriche avait cessé lundi d'administrer un lot de ces vaccins après le décès d'une infirmière de 49 ans suite à de 'graves troubles de la coagulation' quelques jours après avoir été vaccinée, malgré des déclarations rassurantes de l'AEM et du fabricant.

Lot différent

Le lot suspendu en Italie a pour nom de code ABV2856, et est donc différent de celui suspendu lundi par l'Autriche (ABV5300). Dans un communiqué précédent, l'AIFA avait indiqué que ce lot n'était pas distribué en Italie.

Quatre autres pays européens, l'Estonie, la Lituanie, la Lettonie et le Luxembourg, avaient suspendu dans la foulée de l'Autriche les vaccinations avec des doses provenant de ce lot d'un million de doses, livré dans 17 pays. Le Danemark, la Norvège et l'Islande sont allés plus loin jeudi en suspendant l'utilisation du vaccin AstraZeneca.

Mercredi l'AEM a annoncé qu'il n'existait aucun lien, selon une enquête préliminaire, entre le vaccin d'AstraZeneca et le décès survenu en Autriche.

/ATS
 

Actualités suivantes