L'OMS s'attend à ce que le variant Delta soit bientôt le premier

Erreur de rendu non gérée dans 'HitCounterNews' part: System.Exception: System.Data.SqlClient.SqlException: Transaction (Process ID 77) was deadlocked on lock | communication buffer resources with another process and has been chosen as the deadlock victim. Rerun the transaction. à System.Data.SqlClient.SqlConnection.OnError(SqlException exception, Boolean breakConnection) à System.Data.SqlClient.TdsParser.ThrowExceptionAndWarning(TdsParserStateObject stateObj) à System.Data.SqlClient.TdsParser.Run(RunBehavior runBehavior, SqlCommand cmdHandler, SqlDataReader dataStream, BulkCopySimpleResultSet bulkCopyHandler, TdsParserStateObject stateObj) à System.Data.SqlClient.SqlDataReader.ConsumeMetaData() à System.Data.SqlClient.SqlDataReader.get_MetaData() à System.Data.SqlClient.SqlCommand.FinishExecuteReader(SqlDataReader ds, RunBehavior runBehavior, String resetOptionsString) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.RunExecuteReaderTds(CommandBehavior cmdBehavior, RunBehavior runBehavior, Boolean returnStream, Boolean async) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.RunExecuteReader(CommandBehavior cmdBehavior, RunBehavior runBehavior, Boolean returnStream, String method, DbAsyncResult result) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.RunExecuteReader(CommandBehavior cmdBehavior, RunBehavior runBehavior, Boolean returnStream, String method) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.ExecuteScalar() à IceCube.Common.SQLGetScalar(String query, String connectionString, SqlParameter[] prms) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\Common.cs:ligne 2230 update Object10004 set Value36=Value36+1 where ObjectID=@ObjectID à IceCube.Common.SQLGetScalar(String query, String connectionString, SqlParameter[] prms) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\Common.cs:ligne 2253 à IceCube.BuiltInParts.ScalarQuerySlot.GetLiveValue(Int32 navID, Int32 zoneID, Int32 objectID) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\BuiltInParts\Scalar\ScalarQuerySlot.cs:ligne 80 à IceCube.BuiltInParts.ScalarQuerySlot.GetData(Int32 navID, Int32 zoneID) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\BuiltInParts\Scalar\ScalarQuerySlot.cs:ligne 117 à IceCube.BuiltInParts.ScalarQuerySlot.RenderCall(ITemplate currentTemplate, Int32 navID, Int32 zoneID, SitePart sitePartID) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\BuiltInParts\Scalar\ScalarQuerySlot.cs:ligne 135 à IceCube.Rendering.CallPartBlockInfo.ToString() dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\Rendering\CallPartBlockInfo.cs:ligne 68
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'attend à ce que le variant Delta devienne 'bientôt' ...
L'OMS s'attend à ce que le variant Delta soit bientôt le premier

L'OMS s'attend à ce que le variant Delta soit bientôt le premier

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'attend à ce que le variant Delta devienne 'bientôt' le plus largement présent dans le monde. Son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus a déploré lundi à Genève 'une détérioration' de la pandémie.

Désormais, le variant Delta est présent dans environ 105 pays et doit encore être vérifié dans plusieurs autres. 'C'est une urgence de santé publique qui se détériore' et fait à nouveau davantage de victimes, a dit à la presse M. Tedros. Le variant Delta va rapidement devenir le premier dans le monde. Peut-être 'déjà', selon une épidémiologiste de l'organisation.

Un comité d'urgence doit à nouveau se réunir mercredi et se penchera notamment sur la vaccination pour les déplacements internationaux. La semaine dernière, davantage de nouveaux cas ont été observés pour la quatrième semaine consécutive, avec une extension dans cinq des six régions de l'organisation, a également affirmé M. Tedros.

Alors que l'UE avait récemment décidé d'homologuer le certificat Covid suisse, l'OMS va finaliser dans les dix prochains jours des directives mondiales pour la certification numérique des vaccins. En revanche, elle s'est toujours dite opposée à des passeports vaccinaux pour se déplacer, étant donné l'inégalité entre les différents pays.

Troisième dose visée

M. Tedros a déploré que certains pays souhaitent donner des troisièmes doses à leurs ressortissants, alors que les travailleurs de santé n'ont pas reçu la première dans certains pays. Selon une responsable de l'organisation, aucune indication scientifique ne laisse penser à un besoin d'une troisième dose. Celle-ci, appliquée dans une dizaine de pays riches, demanderait déjà des centaines de millions de doses supplémentaires, a affirmé la cheffe scientifique de l'OMS Soumya Swaminathan.

Egalement lundi, l'Alliance mondiale pour le vaccin (GAVI) a annoncé à Genève que le dispositif international Covax pour un accès équitable aux vaccins contre le coronavirus va recevoir rapidement 110 millions de doses des entreprises chinoises Sinovac et Sinopharm. Covax a distribué depuis février plus de 100 millions de doses de vaccins dans 135 pays.

Jusqu'à présent, le dispositif a surtout dépendu d'AstraZeneca. Une situation qui a provoqué des retards par rapport aux centaines de millions de vaccins qui auraient déjà dû être acheminés.

2 sites additionnels pour AstraZeneca

En cause notamment, des contrôles aux exportations qui ont alimenté cette pénurie. M. Tedros a dit lundi que deux autres sites de fabrication d'AstraZeneca ont été validés au Japon et en Australie et pourront alimenter aussi Covax.

L'accord annoncé par GAVI prévoit de son côté l'achat de 60 millions de doses de juillet à fin octobre à Sinopharm. Et 50 millions de juillet à fin septembre à Sinovac. D'ici juin de l'année prochaine, environ 450 millions de doses pourraient être reçues de ces deux entreprises.

Le directeur général de l'OMS souhaite que chaque pays puisse immuniser au moins 10% de la population d'ici septembre et 30% d'ici la fin de l'année. Covax prévoit de distribuer 1,8 milliard de doses d'ici la fin de l'année, dont 1,5 milliard à plus de 90 pays pauvres ou en développement.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus