L'ouragan Delta s'éloigne du Mexique en direction des Etats-Unis

Rafales violentes, rues inondées par des pluies torrentielles: l'ouragan Delta s'est abattu ...
L'ouragan Delta s'éloigne du Mexique en direction des Etats-Unis

L'ouragan Delta s'éloigne du Mexique en direction des Etats-Unis

Photo: KEYSTONE/AP/Victor Ruiz Garcia

Rafales violentes, rues inondées par des pluies torrentielles: l'ouragan Delta s'est abattu mercredi sur le sud-est du Mexique. Après avoir laissé dans son sillage de la casse, mais pas de victime, il se dirige vers les Etats-Unis.

Selon le centre américain des ouragans (NHC), basé à Miami, Delta est reparti dans le golfe du Mexique et souffle avec des rafales allant jusqu'à 155 km/h. Il est prévu qu'en avançant vers les États-Unis, l'ouragan 'reprenne de la force', a ajouté le NHC.

La station balnéaire mexicaine de Cancún, dans la péninsule du Yucatán, est jonchée d'arbres arrachés, de pylônes électriques à terre. De nombreuses maisons et édifices ont été endommagés. Il en va de même dans les villes côtières voisines de Playa del Carmen et Cozumel, qui restent privées d'électricité après le passage de l'ouragan à l'aube.

Dans la soirée, Delta se trouvait dans le golfe du Mexique, à 45 km au nord-est de la ville de Dzilam et 110 km au nord-est de Progreso, dans le Yucatán, selon la commission nationale de l'eau (CONAGUA).

Touristes à l'abri

'Nous n'avons aucune notification [...] de décès causés par cet ouragan', a indiqué la protection civile mexicaine. Avec des vents atteignant 175 km/h, le cyclone est entré dans la péninsule du Yucatán près de la ville de Puerto Morelos, entre les stations touristiques de Cancún et de Playa del Carmen, selon le NHC.

Quelque 41'000 touristes, qui se trouvaient dans l'Etat de Quintana Roo, ont été évacués rapidement à l'approche de l'ouragan.

Delta est la 26e tempête portant un nom dans une saison des ouragans dans l'Atlantique inhabituellement agitée, durant laquelle plusieurs records ont été battus. À cause de l'épuisement de la liste des noms prévus, les météorologues ont commencé à les identifier en s'aidant de l'alphabet grec.

/ATS
 

Articles les plus lus