La Haute commissaire de l'ONU la semaine prochaine en Chine

La Haute commissaire de l'ONU aux droits de l'homme Michelle Bachelet se rend dès lundi pour ...
La Haute commissaire de l'ONU la semaine prochaine en Chine

La Haute commissaire de l'ONU la semaine prochaine en Chine

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

La Haute commissaire de l'ONU aux droits de l'homme Michelle Bachelet se rend dès lundi pour six jours en Chine. Cette visite est très attendue depuis des années et ses déclarations sur les Ouïghours au Xinjiang seront très observées.

Cette visite en Chine est la première d'un ou une Haut commissaire en plus de quinze ans, a affirmé vendredi à Genève son bureau. Mme Bachelet, qui se rendra dans la province du Xinjiang, rencontrera des hauts représentants chinois, mais pas à Pékin en raison de la pandémie.

Elle doit également discuter avec des membres du secteur privé, des organisations de la société civile ou encore des universitaires. Elle donnera une conférence à Guanghzou. Une équipe avancée du Haut-Commissariat s'était rendue en Chine depuis fin avril. Après une quarantaine, elle a visité Guanghzou et la capitale du Xinjiang.

Sous pression

L'ONU ne publiera pas son rapport très attendu sur la situation des droits humains au Xinjiang avant la visite. 'La Chine aura la possibilité de relayer ses opinions lorsque le rapport sera prêt', avait dit il y a quelques jours une porte-parole du Haut-Commissariat. Mme Bachelet est sous pression depuis plusieurs mois de nombreux Etats, dont la Suisse, et d'ONG pour publier son document qui serait prêt depuis près d'une année.

Vendredi, Human Rights Watch a estimé que la crédibilité de la Haute commissaire dépendra de cette visite. Il faut que la question des poursuites contre les responsables de violations soit mentionnée, dit l'ONG.

Plusieurs pays parlent de crimes contre l'humanité ou même de génocide contre cette minorité musulmane, dont plus d'un million de membres sont retenus dans des camps d'internement. Pékin rejette ces accusations et rétorque que ces sites oeuvrent pour la lutte contre le terrorisme.

Mme Bachelet abordera aussi les effets de la politique de 'zéro covid' décidée par les autorités chinoises lors de sa visite, avait dit la porte-parole. Elle ne devra pas elle-même se plier à un isolement à son arrivée avant de se déplacer dans le pays.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus