La fiancée de Khashoggi demande des investigations internationales

'Il y a un besoin urgent pour des investigations internationales': mardi à Genève, la fiancée ...
La fiancée de Khashoggi demande des investigations internationales

La fiancée de Khashoggi demande des investigations internationales

Photo: KEYSTONE/AP/EMRAH GUREL

'Il y a un besoin urgent pour des investigations internationales': mardi à Genève, la fiancée du journaliste saoudien assassiné Jamal Khashoggi a salué le récent rapport d'Agnès Callamard et elle demande à l'ONU en tant que telle de se saisir de cette procédure.

Les observations de la rapporteuse spéciale de l'ONU contre les exécutions judiciaires ont mis en cause la semaine dernière le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane ('MBS'). Des 'preuves crédibles' suffisantes existent pour des investigations internationales, avait estimé l'experte indépendante française.

Ce rapport doit être discuté mercredi devant le Conseil des droits de l'homme à Genève. Ses indications 'très significatives' ne 'doivent pas rester' seulement devant cette instance, a affirmé la fiancée turque du journaliste lors d'une discussion en marge de la session de cet organe. Et de saluer le travail de la Française face aux tentatives d'éteindre cette affaire, selon elle.

Mme Callamard a recommandé au secrétaire général de l'ONU de lancer des investigations internationales mais Antonio Guterres a fait savoir qu'il estimait que sa fonction ne lui permettait pas de le faire. Face à 'un meurtre scandaleux' du journaliste en octobre dernier au consulat saoudien à Istanbul, 'l'opinion publique mondiale doit exercer une pression', insiste la fiancée.

Pour la première fois, un rapport mentionne 'une probable implication' de MBS qui pourrait devenir chef de l'Etat saoudien, a-t-elle ajouté. 'L'ONU doit avancer vers les prochaines étapes' parce que personne ne le fera dans le cas contraire, a-t-elle insisté alors que le corps de M. Khashoggi n'a toujours pas été retrouvé.

En attendant la discussion de son rapport mercredi, Mme Callamard s'est contentée d'affirmer mardi que les exécutions extrajudiciaires de journalistes se poursuivaient. Elle a dénoncé la surveillance contre ces personnes et des défenseurs des droits de l'homme. Le meurtre de M. Khashoggi est 'symbolique' de la situation dans le monde, selon elle. La communauté internationale doit répondre 'énergiquement', a-t-elle dit.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus