Le bilan passe à 2233 morts en Chine, nouveaux cas en Corée du Sud

L'épidémie de nouveau coronavirus a fait 115 morts de plus dans la province du Hubei. Cela ...
Le bilan passe à 2233 morts en Chine, nouveaux cas en Corée du Sud

Le bilan passe à 2236 morts en Chine, nouveaux cas en Corée du Sud

Photo: KEYSTONE/AP/Lee Moo-ryul

L'épidémie de nouveau coronavirus a fait 118 morts de plus en Chine continentale, portant le bilan à 2236 décès, ont annoncé vendredi les autorités sanitaires. De nouveaux cas ont aussi été enregistrés en Corée du Sud.

La Commission nationale de la Santé a par ailleurs fait état de 889 nouveaux cas de contamination confirmés en 24 heures en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao).

La quasi-totalité des nouveaux décès en Chine a été enregistrée dans la province centrale du Hubei, à l'épicentre de l'épidémie, et la plupart dans sa capitale, Wuhan, la métropole où est apparu le virus en décembre.

La Commission de la santé du Hubei avait fait état plus tôt vendredi, dans son décompte quotidien, de 115 morts supplémentaires sur les 24 dernières heures et de 411 nouveaux cas de contamination dans la province, dont 319 à Wuhan.

Plus de la moitié des nouvelles contaminations ont donc eu lieu dans d'autres provinces chinoises. Les craintes restent vives vis-à-vis d'une éventuelle propagation du virus dans le pays, en dépit des drastiques restrictions de circulation et des mesures de confinement adoptées dans de nombreuses villes.

Corée, second pays avec le plus de cas

Au total, plus de 75'000 personnes ont été infectées au Covid-19 en Chine, et des centaines ailleurs dans plus de 25 pays. Les autorités sud-coréennes ont annoncé vendredi avoir enregistré 52 nouveaux cas, portant à 156 le bilan de patients ayant été testés positifs au nouveau coronavirus dans le pays.

Sur ce nombre, 39 des nouveaux cas ont un lien avec 'l'Eglise Shincheonji de Jésus', située dans la ville de Daegu, a déclaré le Centre coréen de contrôle et de prévention des maladies. Au total, plus de 80 fidèles de cette Eglise ont été contaminés.

Une femme de 61 ans, membre de cette secte chrétienne et qui ignorait avoir contracté la pneumonie virale, leur aurait transmis le virus, notamment en assistant à des offices religieux. Le maire de la ville, qui compte plus de 2,5 millions d'habitants, a invité la population à rester chez elle.

Si l'on met à part le foyer d'infection du paquebot Diamond Princess au Japon, la Corée du Sud devient ainsi le pays présentant le plus grand nombre de cas au niveau national après la Chine, d'où l'épidémie s'est répandue.

Passagers évacués contaminés

Deux Australiens qui avaient été évacués de ce paquebot ont été testés positifs au nouveau coronavirus après leur retour en Australie, ont annoncé vendredi les autorités sanitaires. Ils avaient initialement été testés négatifs au Japon, ont-elles précisé.

L'ensemble des 164 Australiens évacués du paquebot en quarantaine au Japon, et rentrés chez eux en début de semaine, 'avaient été testés négatifs au Covid-19 au Japon en début de semaine', selon les autorités. Un tel résultat positif n'était 'pas inattendu' compte tenu du fait que le virus a continué à se propager à bord du navire après le début des tests, ont-elles souligné.

Cette annonce est cependant de nature à susciter des questions sur les procédures employées par les autorités japonaises concernant les occupants du Diamond Princess, à quai dans le port de Yokohama.

Des centaines de personnes ont été autorisées à quitter le navire après avoir été testées négatives à la maladie et bon nombre d'entre elles sont rentrées dans leurs pays respectifs pour y être de nouveau mises en quarantaine.

Mais des centaines de passagers japonais ont été autorisés à partir et ont seulement reçu pour instruction de 'rester à leur domicile sauf nécessité absolue' d'en sortir, de ne 'jamais' utiliser les transports publics et de mettre un masque protecteur si elles sortent.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus