Le chef d'Al-Qaïda appelle au djihad contre l'ambassade américaine

Le chef d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, a appelé dimanche au djihad contre les Etats-Unis. Selon ...
Le chef d'Al-Qaïda appelle au djihad contre l'ambassade américaine

L'ambassade américaine officiellement inaugurée à Jérusalem

Photo: KEYSTONE/EPA/MOHAMMED SABER

L'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem s'est traduite par un bain de sang lundi dans la bande de Gaza. Une cinquantaine de Palestiniens y ont été tués et plus de 2000 blessés par des tirs israéliens. La réprobation est quasi unanime dans le monde.

Du fait de ce lourd bilan, cette journée de festivités côté israélien et américain constitue la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de 2014 dans la bande de Gaza.

Ces décès portent à près d'une centaine le nombre de Palestiniens tués depuis le 30 mars et le début d'une 'marche du retour'. Il n'y a eu aucun mort côté israélien lundi.

'Le monde doit entendre notre message'

Les jeunes manifestants palestiniens ont repris le chemin de la frontière et ont brûlé des pneus. Les plus résolus ont affronté, au péril de leur vie, les tirs des soldats israéliens en allant lancer des pierres et en tentant de forcer la barrière de sécurité lourdement gardée.

'Le monde doit entendre notre message, même s'il doit y avoir beaucoup de martyrs aujourd'hui. C'est le grand jour, nous allons franchir la clôture et prouver à Israël que le monde n'accepte plus cette occupation', a déclaré Ali, un professeur de sciences.

Selon l'armée israélienne, trois des manifestants tués ce lundi voulaient placer des charges explosives sur la clôture de sécurité.

Le gouvernement palestinien établi en Cisjordanie occupée a accusé Israël d'avoir commis un 'horrible massacre' à Gaza. L'Organisation de libération de la Palestine (OLP) a annoncé une grève générale mardi dans les territoires palestiniens pour 'honorer les martyrs'.

Tracts israéliens sur Gaza

La mort de dizaines de manifestants depuis un mois et demi a été dénoncée par de nombreux pays à travers le monde. Les Etats-Unis ont rendu responsable le mouvement Hamas, qui dirige depuis plus de dix ans la bande de Gaza.

L'armée israélienne a largué lundi des tracts sur l'enclave palestinienne. Elle a exhorté la population à ne pas se laisser 'manipuler' par le Hamas et à ne pas se rendre près de la frontière.

L'armée israélienne a aussi mené un raid aérien contre une structure du Hamas. Tsahal a expliqué avoir visé dans le nord de l'enclave 'un camp d'entraînement militaire' du mouvement palestinien. L'armée a ajouté avoir visé également 'deux autres positions militaires' du Hamas, affirmant qu'il s'agissait d'une riposte à des tirs d'activistes de la formation palestinienne.

Ambassade inaugurée

Dans l'après-midi, à Jérusalem, l'ambassade des Etats-Unis, qui se trouvait jusqu'ici à Tel Aviv, a été inaugurée. La délégation américaine présente à la cérémonie comprenait notamment le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, la fille du président Donald Trump, Ivanka Trump, et le mari de cette dernière Jared Kushner.

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a salué 'un jour émouvant pour le peuple et l'Etat d'Israël'. 'Un grand jour pour Israël', a écrit pour sa part sur Twitter le président américain. Donald Trump a adressé un message vidéo diffusé lors de l'inauguration, estimant que 'les Etats-Unis restent pleinement attachés à faciliter un accord de paix durable'.

Cassis préoccupé

L'Union européenne, par la voix de sa cheffe de la diplomate Federica Mogherini, a demandé 'à toutes les parties d'agir avec la plus grande retenue afin d'éviter des pertes de vie humaine supplémentaires'. Elle a également mis en garde contre 'toute nouvelle escalade' dans une situation 'complexe et déjà très tendue' qui rendrait 'les perspectives de paix encore plus éloignées'.

Le chef de la diplomatie suisse Ignazio Cassis s'est quant à lui dit 'profondément préoccupé par l'escalade de la violence au Proche-Orient et le nombre de morts'. Il a appelé toutes les parties à la retenue.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus