Le pape défroque deux évêques chiliens accusés d'abus sexuels

Le pape François a défroqué deux évêques chiliens. Ils sont impliqués dans le scandale de pédophilie ...
Le pape défroque deux évêques chiliens accusés d'abus sexuels

Le pape défroque deux évêques chiliens accusés d'abus sexuels

Photo: KEYSTONE/EPA REUTERS POOL/ALESSANDRO BIANCHI / POOL

Le pape François, qui recevait par ailleurs samedi au Vatican le président chilien Sebastian Piñera, a défroqué deux évêques. Ils sont impliqués dans le scandale de pédophilie qui secoue l'église catholique, a annoncé le Vatican.

Les deux responsables religieux chiliens accusés d'abus sexuels sont l'archevêque émérite de La Serena, Francisco José Cox Huneeus, et celui d'Iquique, Marco Antonio Órdenes Fernández. La décision du pape est définitive et n'est pas susceptible d'appel, a précisé le Vatican en invoquant une loi canonique portant sur les abus sexuels contre les mineurs.

Le 'défrocage' d'un prêtre est la sanction la plus élevée prévue par l'Eglise catholique contre un membre du clergé. François, dont le voyage au Chili en janvier dernier a été totalement dominé par le scandale de pédophilie au sein de l'Eglise, avait déjà défroqué le mois dernier un prêtre de 88 ans accusé d'avoir abusé d'adolescents pendant des années.

Il a aussi accepté la démission d'une dizaine d'autres évêques chiliens. Les 34 évêques du pays avaient proposé de démissionner collectivement en mai après une réunion de crise sur cette affaire au Vatican.

Nous avons une très bonne et très franche discussion avec le pape François. Nous avons discuté de la situation difficile que vit en ce moment l'Eglise au Chili', a déclaré M. Piñera dans une brève déclaration devant la presse, au terme d'un entretien de plus d'une demi-heure. 'Nous avons partagé l'espoir que l'Eglise puisse vivre une vraie renaissance et récupérer la tendresse et la proximité du peuple de Dieu', a-t-il ajouté.

/ATS
 

Actualités suivantes