Le soutien de l'armée est « crucial » pour renverser Nicolas Maduro

Le soutien de l'armée vénézuélienne est 'crucial' pour parvenir à renverser du pouvoir le président ...
Le soutien de l'armée est « crucial » pour renverser Nicolas Maduro

Le soutien de l'armée est

Photo: KEYSTONE/EPA EFE/CRISTIAN HERNANDEZ

Le soutien de l'armée vénézuélienne est 'crucial' pour parvenir à renverser du pouvoir le président Nicolas Maduro, a écrit le président autoproclamé Juan Guaido dans une tribune publiée mercredi par le New York Times.

M. Guaido a indiqué que des réunions secrètes ont eu lieu avec des membres des forces de sécurité. Il a assuré que la plupart de ses interlocuteurs ont été d'accord pour affirmer que le statu quo au Venezuela ne pouvait plus continuer.

'Le retrait du soutien de l'armée à M. Maduro est crucial pour permettre un changement de gouvernement, et la majorité de ceux en uniforme sont d'accord de dire que les tourments actuels dans le pays sont intenables', écrit Juan Guaido.

La porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders, a tweeté le lien de la tribune de M. Guaido avec le message: 'L'Amérique se range du côté du peuple du Venezuela.'

Soutien des Etats-Unis

En tant que chef du Parlement, Juan Guaido s'est autoproclamé président par intérim du Venezuela la semaine dernière. Il affirme que la réélection de Nicolas Maduro était illégitime. Il a aussitôt reçu le soutien de plusieurs pays dont notamment celui des Etats-Unis et de son président Donald Trump avec lequel il s'est entretenu par téléphone mercredi.

Dans la journée, à Caracas, des milliers d'opposants menés par Juan Guaido, ont manifesté pour convaincre l'armée de tourner le dos au président Maduro. Ce dernier accuse M. Guaido d'être 'une marionnette des 'gringos''.

La pression diplomatique des Etats-Unis se fait chaque jour plus insistante: premiers à accepter Juan Guaido comme président, ils martèlent que 'toutes les options sont sur la table', y compris une intervention militaire.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus