Nouvelle-Calédonie: Canberra et Auckland organisent des évacuations

Les gouvernements néo-zélandais et australien ont annoncé qu'ils allaient affréter dès mardi ...
Nouvelle-Calédonie: Canberra et Auckland organisent des évacuations

Nouvelle-Calédonie: Canberra et Auckland organisent des évacuations

Photo: KEYSTONE/AP/Nicolas Job

Les gouvernements néo-zélandais et australien ont annoncé qu'ils allaient affréter dès mardi des vols pour évacuer leurs ressortissants bloqués en Nouvelle-Calédonie. Des violences ont causé la fermeture depuis une semaine de l'aéroport international de Nouméa.

Le ministre néo-zélandais des Affaires étrangères a indiqué dans la matinée de mardi que son gouvernement avait affrété un vol d'évacuation qui doit partir dans la 'prochaine heure'.

'Les Néo-Zélandais en Nouvelle-Calédonie ont connu des jours délicats et les rapatrier a été une priorité absolue du gouvernement' depuis la flambée de violences qui frappe l'archipel français du Pacifique sud, a écrit dans un communiqué le chef de la diplomatie Winston Peters.

Ce dernier a précisé que ce premier vol d'évacuation depuis la fermeture de l'aéroport allait permettre de rapatrier 'cinquante passagers' qui présentent les besoins les plus 'urgents' vers Auckland, dans le nord du pays.

Il s'agit du premier d'une 'série de vols proposés afin de commencer à rapatrier les Néo-Zélandais', a souligné la diplomatie de ce pays qui a multiplié ces derniers jours les appels à pouvoir exfiltrer ses ressortissants.

'En coopération avec la France et l'Australie, nous travaillons à (organiser) d'autres vols dans les prochains jours', a encore indiqué le ministère, qui s'est félicité du 'soutien' des autorités françaises à Paris et Nouméa.

L'Australie a dans le même temps annoncé avoir reçu l'autorisation de faire décoller 'aujourd'hui' (mardi) deux vols pour évacuer ses ressortissants.

Ces deux vols sont 'affrétés par le gouvernement australien pour permettre aux touristes australiens et à d'autres de quitter la Nouvelle-Calédonie', a annoncé dans un communiqué la ministre australienne des Affaires étrangères, Penny Wong.

L'aéroport international de La Tontouta, à Nouméa, reste pour l'heure fermé au moins jusqu'à jeudi aux vols commerciaux. Les émeutes qui ont éclaté lundi dernier sur l'archipel ont fait six morts, dont deux gendarmes.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus