Porto Rico « anéanti » par Maria fait face aux risques d'inondations

L'ampleur des dégâts commençait seulement à émerger jeudi à Porto Rico, 'anéanti' par le passage ...
Porto Rico « anéanti » par Maria fait face aux risques d'inondations

Porto Rico

Photo: Keystone

L'ampleur des dégâts commençait seulement à émerger jeudi à Porto Rico, 'anéanti' par le passage de l'ouragan Maria qui a fait plus d'une trentaine de morts dans les Caraïbes. Le cyclone apporte dans son sillage des inondations potentiellement 'catastrophiques'.

L'ouragan, désormais classé en catégorie 3 sur une échelle de 5, est passé jeudi soir à environ 130 kilomètres au nord de la République dominicaine, en direction des îles britanniques Turques-et-Caïques. Il devrait passer vendredi au sud-est des Bahamas mais éviter les Etats-Unis, au contraire d'Irma, qui a dévasté la Floride il y a deux semaines.

Trois personnes ont été tuées jeudi à Haïti, selon un premier bilan établi par le ministère de l'intérieur. La Dominique, frappée de plein fouet mardi, paye le plus lourd tribut avec un bilan qui est passé de 7 à au moins 15 morts, selon le premier ministre Roosevelt Skerrit. L'île est 'pire qu'une zone de combat', a-t-il ajouté.

L'ancienne colonie anglaise et ses 73'000 habitants sont pratiquement coupés du monde. La population a été invitée à rester chez elle. On y redoute des dégâts colossaux car l'oeil du cyclone et son mur de vent dévastateur sont passés juste au-dessus de l'île.

Porto Rico 'anéanti'

Quinze morts ont aussi été recensés à Porto Rico, selon le journal local El Nuevo Dia. Le gouverneur de l'île, Ricardo Rossello, parlant de 'tempête la plus dévastatrice du siècle', a estimé qu'il faudrait des mois pour rétablir le courant dans toute l'île. Il a décrété un couvre-feu nocturne jusqu'à samedi.

'Porto Rico est absolument anéanti', a pour sa part déclaré le président américain Donald Trump en marge de l'assemblée générale de l'ONU à New York. L'île 'est dans un état très, très, très délicat... Le réseau électrique est détruit', a-t-il ajouté, confirmant une visite prochaine sur le territoire des Grandes Antilles.

90 cm de pluies attendues

La veille, il avait décrété l'état de catastrophe naturelle, libérant des fonds fédéraux pour l'aide d'urgence et la reconstruction à Porto Rico où la plupart des infrastructures ont été endommagées.

L'ouragan a eu un impact 'catastrophique' sur le réseau de téléphonie mobile, a indiqué l'agence américaine de régulation des télécommunications, estimant que 'plus de 95% des bornes' sont hors service.

Selon le centre américain des ouragans (NHC), les pluies pourraient atteindre 50 à 75 cm d'ici samedi, voire 90 cm par endroits. 'Si vous le pouvez, montez vers les hauteurs maintenant', a lancé jeudi à l'aube dans un tweet le service météorologique national, parlant d'inondations 'catastrophiques'.

Maria, oscillant entre les catégories 4 et 5 lorsqu'il a touché Porto Rico, a fait d'énormes dégâts. Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dans des refuges. Malgré des pillages, les habitants tentaient aussi de déblayer et de nettoyer les rues encombrées de débris.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus