Réseau de prostitution bulgare démantelé à Marbella

La police espagnole a annoncé mardi le démantèlement d'un réseau bulgare cherchant le 'contrôle ...
Réseau de prostitution bulgare démantelé à Marbella

Réseau de prostitution bulgare démantelé à Marbella

Photo: Keystone

La police espagnole a annoncé mardi le démantèlement d'un réseau bulgare cherchant le 'contrôle total' de la prostitution dans la station balnéaire de Marbella dans le sud du pays. Le groupe faisait venir en Espagne des jeunes femmes de Bulgarie.

L'opération a été menée en coopération avec la police bulgare et l'agence européenne de police Europol. Elle a permis l'arrestation de 34 membres présumés du réseau et la 'libération' de 13 victimes, selon un communiqué de la police qui ne précise pas quand ces arrestations ont eu lieu.

Selon la police, le groupe faisait venir en Espagne de jeunes femmes de régions sinistrées de Bulgarie, le pays le plus pauvre de l'Union européenne, et les forçait à se prostituer dans les rues de Puerto Banus, une luxueuse marina de Marbella.

'Si elles refusaient, elles étaient violemment agressées et on les menaçait de s'en prendre à leurs proches en Bulgarie', selon la police. Les jeunes mères étaient 'particulièrement sensibles' à ces menaces.

Vols de cartes bancaires

Le gang obligeait également les femmes à voler des cartes bancaires à leurs clients. Pour cela, certaines les droguaient pour se faciliter la tâche.

L'enquête a débuté en septembre 2014, quand une Bulgare s'est présentée aux policiers de Marbella, affirmant avoir fui des personnes qui la forçaient à se prostituer.

Les enquêteurs ont alors découvert 'que les premiers proxénètes localisés n'agissaient pas seuls mais faisaient partie d'un énorme réseau international qui opérait principalement en Espagne et en Bulgarie, et dont le but était d'avoir le contrôle total de la prostitution sur la côte de Marbella', affirme la police.

Les forces de l'ordre ont arrêté 26 personnes en Espagne et huit en Bulgarie. Elles ont réalisé 36 perquisitions dans les deux pays.

/ATS
 

Actualités suivantes