Revue de presse du dimanche 29 octobre 2017

Plan contre le terrorisme, santé et transports publics sont quelques-uns des thèmes abordés ...
Revue de presse du dimanche 29 octobre 2017

Revue de presse du dimanche 29 octobre 2017

Photo: KEYSTONE/EPA/LUONG THAI LINH

Plan contre le terrorisme, santé et transports publics sont quelques-uns des thèmes abordés par la presse dominicale suisse. Voici les titres de ces informations non confirmées à l'ats.

SonntagsZeitung: Les cantons et la Confédération prévoient 26 mesures préventives dans leur nouveau plan national contre le terrorisme qui se veut un outil de lutte contre l'extrémisme violent. Ce projet, révélé par la SonntagsZeitung, met notamment à contribution les responsables des centres d'asile, des établissements scolaires et des clubs sportifs en leur proposant formations et matériel pédagogique. Pour Andé Duvillard, délégué du Réseau national de sécurité, il faut maintenant convaincre ces milieux du bien-fondé de la démarche qui alourdit, selon eux, leur charge de travail.

Le Matin Dimanche: Les Suisses romands et les Tessinois souffrent plus de dépression que les Alémaniques, selon l'Enquête suisse sur la santé, menée par l'Office fédéral de la statistique. Les premiers sont plus de 9% de la population à avouer souffrir de ce mal contre 5,5% chez les seconds. L'enquête du Matin Dimanche distingue quatre critères qui pourraient expliquer cette différence s'appuyant sur diverses statistiques et études, à savoir l'urbanisation, la liberté de parole qui joue certainement un rôle alors que la dépression est généralement taboue ou encore le stress ainsi que le rapport à la maladie.

SonntagsBlick: Un projet médical, actuellement en cours à l'Hôpital de l'Île à Berne, nourrit les espoirs de dizaines de milliers de diabétiques. Une patiente souffrant d'un diabète complexe de type 2 teste actuellement un pancréas automatique muni d'une puce qui mesure le taux de sucre dans le sang, détaille le SonntagsBlick dans son édition du jour. Un programme dirige ensuite une pompe qui injecte à la patiente la dose nécessaire d'insuline. Depuis le début de l'expérience, l'état de cette dernière s'est stabilisé.

NZZ am Sonntag: Les entreprises de transports publics, comme les CFF ne veulent pas répercuter sur leurs prix la baisse du taux de la taxe à valeur ajoutée (TVA) qui passera de 8 à 7,7% au début du mois de janvier. L'Union des transports publics invoque notamment la compensation de la hausse des prix de 0,5% prévue en 2017 pour expliquer son choix. La Poste, de son côté, compte faire profiter ses clients de cette réduction, même si certains de ses produits ne seront pas concernés, comme par exemple le courrier A. Le surveillant des prix de la Confédération Stefan Meierhans s'est lui déjà saisi de l'affaire. Il estime que la diminution de la TVA devrait permettre aux services de transports public d'économiser 20 millions de francs et à La Poste, huit millions.

Le Matin Dimanche: Les drones sont devenus la bête noire des prisons suisses. Certains pénitenciers alémaniques ont investi dans des systèmes de surveillance adaptés et plus sensibles capables de détecter rapidement les appareils volants qui menacent la sécurité des prisons, rapportent Le Matin Dimanche. Les engins permettent d’introduire des objets interdits (stupéfiants, téléphones portables, armes) derrière les murs mais aussi de mener une reconnaissance aérienne. Le problème serait moindre en Suisse romande qui s'intéresse surtout de loin aux expériences alémaniques. Sauf le canton de Genève, qui s’y intéresse concrètement.

Zentralschweiz am Sonntag/Ostschweiz am Sonntag: Dans le sillage d'autres pays, les communes suisses instaurent de plus en plus des parcs de jeux sans fumée. Le canton d'Argovie a récemment interdit dans plusieurs zones de ce type la consommation de substances addictives, révèlent les journaux alémaniques Zentralschweiz am Sonntag et Ostschweiz am Sonntag. La consommation d'alcool, tabac et cannabis y est explicitement interdite. Au niveau suisse, aucune interdiction n'existe mais quelques communes, comme la ville de Coire, ont déjà décidé de faire des parcs de jeux des espaces protégés. Au Tessin, des interventions parlementaires sont pendantes.

SONNTAGSZEITUNG: La télévision suisse alémanique SRF refuse de présenter des spots publicitaires de l'association suisse d'assistance au suicide Exit. L'accompagnement au suicide 'n'est pas seulement controversé politiquement mais aussi socialement', s'est défendu la SRF. La diffusion d'une telle publicité dans les programmes du service public 'blesserait une partie non négligeable des téléspectateurs'. Pour Exit, cette décision est 'complètement incompréhensible', rappelant que la télévision suisse avait accepté de diffuser des messages du même type en 2010. En revanche ces pubs seront visibles dès lundi sur les télés régionales.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus