Revue de presse du dimanche 9 juillet 2017

Succession de Didier Burkhalter, soins dentaires, manifestations anti-G20 sont quelques-uns ...
Revue de presse du dimanche 9 juillet 2017

Revue de presse du dimanche 9 juillet 2017

Photo: Keystone

Succession de Didier Burkhalter, soins dentaires, manifestations anti-G20 sont quelques-uns des dossiers traités par la presse dominicale. Voici les titres de ces informations non confirmées à l'agence de presse ats.

NZZ am Sonntag: Le PLR gère la succession de son conseiller fédéral Didier Burkhalter avec amateurisme, affirme Christian Levrat, chef de file du parti socialiste qui ne comprend pas la stratégie des libéraux-radicaux. Si le parti veut vraiment un représentant tessinois, alors il doit proposer une double candidature italophone, s'il veut une femme, un double ticket féminin, résume le Fribourgeois lors d'un entretien avec la NZZ am Sonntag. Le socialiste souligne toutefois que le parti a de toute évidence un problème d'égalité des genres dans ses rangs et que la question ne préoccupe pas la formation. La dernière fois qu'une représentante PLR a siégé au Conseil fédéral c'était en 1989, illustre-t-il.

Le Matin Dimanche / SonntagsZeitung: Chaque année, 180'000 individus de plus de 15 ans renoncent à des soins dentaires faute de moyens, rapportent Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung, citant des chiffres de l'Office fédéral de la statistique (OFS). L'enquête des deux hebdomadaires établit que les Romands sont 35% à se passer de dentiste en raison des coûts élevés. A l'échelle internationale, les résidents suisses évitent le dentiste deux fois plus que les Allemands, et sept fois plus que les Autrichiens. Dans ces deux pays, les assurances-maladie prennent en charge les soins dentaires.

SonntagsBlick: Les enfants placés de force sont moins nombreux que prévu à avoir demandé une contribution de solidarité. Fort de ce constat, Guido Fluri, l'auteur de l'initiative sur la réparation à l'origine du fonds octroyé par le Parlement a décidé d'aller au devant des victimes et de les aider à faire valoir leur droit. 'Même si cela signifie que je dois visiter 200 homes durant les six prochains mois', a-t-il affirmé au SonntagsBlick. Luzius Mader, délégué aux victimes de l'office fédéral de la Justice a de son côté fait état dans le même hebdomadaire de quelques fausses demandes de réparation en précisant que leur nombre était néanmoins faible.

NZZ am Sonntag: Au chapitre des salaires, l'Etat discrimine davantage les femmes que les entreprises privées. C'est le constat de la NZZ am Sonntag qui a potassé les dernières données sur lesquelles s'est basé le Conseil fédéral pour établir ses nouvelles mesures contre la discrimination salariale. Selon celles-ci, la différence de revenu dans le secteur public est de 1457 francs par mois dont 42%, soit 608 francs, ne peuvent pas être expliqués par des facteurs objectifs. Dans le privé, cette part est légèrement moindre: des 1495 francs de différence salariale, 39%, soit 585 francs ne sont pas explicables.

SonntagsBlick: Des centaines d'activistes suisses de gauche ont aussi fait le voyage jusqu'à Hambourg pour participer aux manifestations anti-G20 qui se sont déroulées en marge du sommet. Quelques dizaines d'entre eux ont rejoint les 'Black Blocs', groupuscules autonomes ou anarchistes européens, affirment le SonntagsBlick dont des journalistes étaient sur place. Plusieurs militants helvétiques ont été arrêtés. Au moins une personne - un Alémanique d'une vingtaine d'années - se trouvait encore vendredi en détention provisoire et pourrait y rester encore au moins deux semaines.

Le Matin Dimanche: Redonner leur identité aux migrants qui se sont noyés en Méditerranée alors qu'ils tentaient de rejoindre les côtes italiennes: telle est la démarche d'une médecin légiste italienne Cristina Cattaneo. Le droit de voir son identité reconnue, y compris après la mort et quelle que soit sa nationalité est inviolable, selon les Conventions de Genève de 1949, rappelle Le Matin Dimanche. Pour Cristina Cattaneo, l'identification est surtout importante pour les proches des victimes qui sont traumatisées. 'Les morts ne doivent pas avoir la priorité. Mais il s’agit de droits humains basiques que nous violons', résume-t-elle.

Le Matin Dimanche: Pour tenter de retrouver trois malfrats qui ont volé un diamantaire à Cologny (GE) en mars et qui courent toujours, la police cantonale genevoise a demandé l'entraide judiciaire à la France et à la Belgique. Et il y a une semaine, elle a diffusé une petite vidéo réalisée par les services de la police judiciaire fédérale belge. Depuis 4 ans ces derniers réalisent des 'crime clips', soit des appels à témoins sous forme vidéo, concocté grâce aux images de caméras de surveillance, indique Le Matin Dimanche. Selon le responsable de l'équipe belge, quatre affaires sur dix sont résolues grâce à ces vidéos qui peuvent être diffusées sur YouTube, les sites des médias ou encore à la télévision.

/ATS
 

Actualités suivantes