Primaire de la droite en France: Fillon largement en tête

François Fillon (43,7%) a devancé largement dimanche Alain Juppé (27,8%) et Nicolas Sarkozy ...
Primaire de la droite en France: Fillon largement en tête

Primaire de la droite en France: Fillon largement en tête

Photo: Keystone

François Fillon (43,7%) a devancé largement dimanche Alain Juppé (27,8%) et Nicolas Sarkozy (21,7%) au premier tour de la primaire de la droite. Reconnaissant sa défaite, l'ex-président a promis son soutien au vainqueur du scrutin, quel qu'il soit.

Au fur et à mesure des résultats, actualisés sur le site internet de la primaire, Alain Juppé consolidait son avance sur Nicolas Sarkozy pour la deuxième place. L'ex-président a reconnu son élimination, qui signe son échec à reconquérir le pouvoir en 2017.

Annonçant son retrait de la vie politique, il a indiqué qu'il voterait pour François Fillon au second tour, dont les choix politiques lui sont 'plus proches'. Il a aussi appelé ses supporteurs à 'ne jamais emprunter la voie des extrêmes'.

Nettement distancés, Bruno Le Maire, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-Frédéric Poisson et Jean-François Copé obtiendraient eux de 2,6% à 0,3% des voix, selon des résultats portant sur plus de 70% des bureaux de vote. Bruno Le Maire a d'ores et déjà annoncé son soutien à François Fillon pour le second tour, Nathalie Kosciusko-Morizet à Alain Juppé.

Forte participation

La première primaire de la droite a été marquée par une forte mobilisation des électeurs, avec 3,9 à 4,3 millions de participants selon une projection faite à la fermeture des bureaux de vote.

Près de 7000 Français de Suisse se sont inscrits pour voter. Le deuxième tour aura lieu le dimanche 27 novembre.

Compte-tenu de son impopularité et de ses divisions, la gauche au pouvoir risque d'être éliminée dès le premier tour en avril 2017. Le duel final pourrait donc, selon les sondages, se jouer entre le candidat de la droite, sorti de cette primaire, et Marine Le Pen, la cheffe de l'extrême droite.

15% d'électeurs de gauche

Cette configuration a probablement poussé les électeurs de gauche à se déplacer dimanche pour donner leur avis. Leurs voix représenteraient 15% des votes exprimés dimanche, selon des estimations données par la télévision BFM.

Longtemps donné battu au premier tour, François Fillon, 62 ans, avait réalisé une percée fulgurante dans les sondages ces derniers jours. Ce catholique, père de cinq enfants, porte un programme libéral sur le plan économique et conservateur sur les questions de société.

Cet homme austère a réussi à s'imposer dans un duel annoncé entre l'ancien président Sarkozy, 61 ans, qui a mené une campagne très à droite, et le maire de Bordeaux Alain Juppé, 71 ans, qui a tenu un discours pondéré et rassembleur pour attirer les voix de la droite modérée et du centre.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus