Somalie: au moins 276 morts et 300 blessés dans l'attentat de Mogadiscio

Au moins 276 personnes ont été tuées et 300 blessées dans l'attentat au camion piégé mené samedi ...
Somalie: au moins 276 morts et 300 blessés dans l'attentat de Mogadiscio

Somalie: au moins 276 morts et 300 blessés dans l'attentat de Mogadiscio

Photo: Keystone

Au moins 276 personnes ont été tuées et 300 blessées dans l'attentat au camion piégé mené samedi dans le centre de Mogadiscio, a annoncé le ministère somalien de l'information dans la nuit de dimanche à lundi. Ce bilan pourrait encore augmenter.

'Le gouvernement fédéral somalien a confirmé que 276 personnes ont été tuées dans l'explosion (...) et 300 autres personnes blessées ont été admises dans les différents hôpitaux de Mogadiscio', indique ce communiqué. 'Il y a encore une opération nationale de secours en cours et nous partagerons toute nouvelle information', a-t-il ajouté.

L'attentat est survenu samedi en milieu d'après-midi dans un quartier commercial très animé de la capitale avec ses magasins et ses hôtels. L'explosion s'est produite devant l'hôtel Safari, un établissement populaire qui n'est d'ordinaire pas fréquenté par des responsables gouvernementaux. Deux heures plus tard environ, un second véhicule a explosé dans le quartier de Medina.

Cet attentat n'a pas été revendiqué. Mais les islamistes somaliens shebab, liés à Al-Qaïda, qui lancent fréquemment des attaques et attentats-suicides dans Mogadiscio et ses environs, ont été pointés du doigt par les autorités.

'Les corps de 111 victimes ont été enterrés par leurs proches, alors que le gouvernement local à Mogadiscio a respectueusement enterré les autres. Il y aura un deuil national et des prières pour les victimes dans les jours à venir', a ajouté le ministère dans son communiqué.

Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier de l'histoire de la Somalie. Le précédent attentat le plus meurtrier en Somalie avait fait au moins 82 morts et 120 blessés en octobre 2011. Il avait déjà été mené par un camion piégé qui avait visé un complexe ministériel à Mogadiscio.

/ATS