Syrie: onze civils dont des enfants tués dans l'explosion d'une mine

Onze civils dont des femmes et des enfants ont été tués quand leur pick-up a sauté sur une ...
Syrie: onze civils dont des enfants tués dans l'explosion d'une mine

Syrie: onze civils dont des enfants tués dans l'explosion d'une mine

Photo: KEYSTONE/AP/HASSAN AMMAR

Onze civils dont des femmes et des enfants ont été tués quand leur pick-up a sauté sur une mine samedi près de Deraa dans le sud de la Syrie, a indiqué une ONG syrienne. Plus de 30 ont été blessés.

Ces engins explosifs, laissés par les protagonistes de la guerre en Syrie dans les champs, le long des routes et dans des bâtiments, ont tué des centaines de civils et blessé des milliers ces dernières années. Depuis le début de 2022, 124 personnes au total ont péri dans l'explosion de ces engins.

'Onze personnes, dont cinq enfants de moins de 16 ans et trois femmes, ont été tuées et 34 blessées dans l'explosion d'une mine terrestre au passage de leur pick-up', a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Ouvriers agricoles

La camionnette transportait en majorité des ouvriers dans la localité de Deir al-Adass, près de Deraa, a précisé l'ONG, qui dispose d'un vaste réseau de sources en Syrie. Certains blessés sont dans un état critique et ont été transportés dans un hôpital de Damas.

L'agence de presse officielle syrienne SANA a rapporté le drame en donnant un premier bilan de cinq morts. La plupart des victimes sont des ouvriers agricoles qui se rendaient dans un champ, selon elle. Dans tout le pays, une collectivité sur trois serait contaminée par des engins explosifs, selon les Nations unies.

Record mondial

La Syrie a enregistré en 2020 le plus grand nombre de victimes de mines (2729 morts et blessés), devant l'Afghanistan, selon un rapport annuel de l'Observatoire des mines publié fin 2021. En 2021, 241 civils ont été tués et 128 blessés par des restes explosifs en Syrie, selon l'OSDH.

Le conflit en Syrie a causé depuis 2011 la mort d'environ un demi-million de personnes et le déplacement de plus de la moitié de la population.

/ATS
 

Actualités suivantes