Trump refuse de s'engager à accepter les résultats de l'élection

Donald Trump a laissé entendre mercredi lors du dernier débat de la campagne présidentielle ...
Trump refuse de s'engager à accepter les résultats de l'élection

Trump refuse de s'engager à accepter les résultats de l'élection

Photo: Keystone

Donald Trump a laissé entendre mercredi lors du dernier débat de la campagne présidentielle qu'il pourrait ne pas reconnaître le résultat de la présidentielle du 8 novembre aux Etats-Unis. Le duel a une nouvelle fois été houleux avec sa rivale Hillary Clinton.

Si les deux candidats ont parfois eu des échanges argumentés, notamment sur l'immigration, l'avortement et le port des armes à feu, le ton a une nouvelle fois été donné dès leur entrée sur la scène de l'université du Nevada à Las Vegas. Comme lors de leur deuxième débat, ils n'ont pas échangé la traditionnelle poignée de main et se sont dirigés directement vers leur pupitre.

Distancé dans les intentions de vote mesurées par les instituts de sondage, Donald Trump a dénoncé, comme il le fait depuis plusieurs jours, un processus électoral truqué en faveur d'Hillary Clinton.

Le candidat républicain a déclaré qu'il attendrait avant de juger si le résultat de l'élection lui paraît légitime. 'Je vous le dirai le moment venu. Je vais maintenir le suspense', a-t-il dit. Hillary Clinton a fait part de sa consternation.

Clinton 'horrifiée'

'Soyons clairs sur ce qu'il dit et ce que cela signifie: il dénigre, il minore notre démocratie et je suis horrifiée que quelqu'un qui est le candidat de l'un de nos deux grands partis adopte cette position', a-t-elle dit.

Donald Trump a accusé l'équipe de campagne d'Hillary Clinton d'avoir orchestré les accusations d'agressions sexuelles récemment lancées à son encontre par plusieurs femmes. En revanche, pour la candidate démocrate, l'attitude de l'homme d'affaires envers les femmes rappelle celle qu'il a à l'égard des minorités en général.

'C'est un trait caractéristique. Un trait de division, de vision très sombre et, par de nombreux aspects, dangereuse de notre pays par lequel il incite à la violence', a-t-elle dit.

Les dernières semaines ont vu un accroissement de l'avance d'Hillary Clinton chez les électrices, qui sont 52% à la soutenir, contre 37% pour Donald Trump, selon un nouveau sondage Quinnipiac. La courte avance de Donald Trump chez les hommes ne suffit pas, et il accuse un déficit général de sept points dans cette étude comme dans d'autres. Le libertarien Gary Johnson recueille 7% des intentions de vote.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus