Trump vante son débat face à « Joe l'endormi »

À onze jours de la présidentielle américaine, le chef d'Etat américain Donald Trump a poursuivi ...
Trump vante son débat face à « Joe l'endormi »

Trump vante son débat face à

Photo: KEYSTONE/AP/Gerald Herbert

À onze jours de la présidentielle américaine, le chef d'Etat américain Donald Trump a poursuivi vendredi sa course effrénée aux électeurs. Il s'est rendu en Floride, où il a vanté sa performance au cours de son débat la veille face à son rival démocrate Joe Biden.

Pour le président sortant, à la peine dans les sondages, aucun doute: il en est sorti vainqueur et ce tête-à-tête pourrait marquer un tournant dans la course à la Maison-Blanche. 'Joe Biden a montré hier soir qu'il n'était pas capable d'être président des Etats-Unis', a lancé M. Trump à The Villages, la plus grande communauté de retraités en Floride comptant 100'000 habitants.

Il est en particulier longuement revenu sur la déclaration de son rival démocrate affirmant que, s'il était élu, il se 'détournerait progressivement de l'industrie pétrolière'. 'Cela pourrait l'une des pires erreurs de l'histoire des débats présidentiels', a asséné le locataire de la Maison-Blanche, qui moque régulièrement les engagements de son adversaire visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre des Etats-Unis.

Vote anticipé de Trump

Avant son départ pour le 'Sunshine State', le président américain avait engrangé un succès diplomatique, en annonçant du bureau ovale qu'Israël et le Soudan avaient accepté de normaliser leurs relations. 'Pensez-vous que Joe l'endormi aurait pu conclure cet accord?' a demandé, narquois, M. Trump au premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, qui était au bout du fil et sur haut-parleur.

Plus de 50 millions d'Américains ont déjà voté par anticipation - 35 millions par correspondance et plus de 15 millions en personne - selon le comptage vendredi d'US Elections Project. Donald Trump doit voter samedi en Floride. Son vice-président, Mike Pence, l'a fait à Indianapolis vendredi.

Pour rattraper son retard dans les sondages, le président républicain mise gros sur la Floride, l'un des Etats susceptibles de basculer pour l'un ou l'autre des candidats et d'offrir les grands électeurs nécessaires pour la victoire. Le président poursuivra samedi son marathon de réunions électorales, en Caroline du Nord, dans l'Ohio et le Wisconsin. Dimanche, il doit aller dans le New Hampshire.

De retour dans son fief de Wilmington, dans le Delaware, Joe Biden a pour sa part annoncé la gratuité pour toute la population d'un futur vaccin contre le coronavirus s'il était élu à la présidence. Son adversaire avait déjà fait cette promesse.

/ATS
 

Actualités suivantes