« Votez non »: des milliers de manifestants contre le juge Kavanaugh

'Ne trahissez pas les femmes! Votez non'! Des milliers de manifestants se sont rassemblés jeudi ...
« Votez non »: des milliers de manifestants contre le juge Kavanaugh

Le juge Kavanaugh remporte un premier vote de procédure au Sénat américain

Photo: KEYSTONE/FR159526 AP/JOSE LUIS MAGANA

Le juge Brett Kavanaugh, choisi par Donald Trump, a remporté vendredi un premier vote de procédure au Sénat en vue de sa confirmation à la Cour suprême des Etats-Unis. Cinquante-et-un sénateurs ont voté pour lui et 49 contre.

Le résultat du scrutin est resté longtemps incertain, car les républicains disposent de la plus courte des majorités (51-49) à la chambre haute du Congrès et une poignée de sénateurs républicains sont restés indécis jusqu'au bout.

Une sénatrice clé républicaine, Lisa Murkowksi, s'est d'ailleurs opposée à la confirmation du magistrat, dans ce vote préliminaire qui ne donne qu'une indication sur le vote final qui devrait intervenir samedi. Deux autres élus républicains modérés, Susan Collins et Jeff Flake, se sont prononcés en faveur de M. Kavanaugh, ansi qu'un sénateur démocrate, Joe Manchin.

Donald Trump s'est réjoui de la décision du Sénat sur Twitter. 'Très fier du Sénat américain qui a voté 'OUI' pour permettre la nomination du juge Brett Kavanaugh!', a tweeté le président américain quelques minutes après l'annonce des résultats de ce scrutin.

Manifestations contre Kavanaugh

La nomination de Kavanaugh tient en haleine les Etats-Unis depuis que ce juge conservateur, choisi par Donald Trump pour prendre le poste laissé vacant par le modéré Anthony Kennedy, a été accusé le mois dernier d'agression sexuelle par plusieurs femmes.

Sa principale accusatrice, Christine Blasey Ford, s'est déclarée sûre 'à 100%' d'avoir été agressée sexuellement il y a 36 ans par Brett Kavanaugh, lorsqu'ils étaient lycéens. Mais ce dernier a démenti ces allégations avec véhémence.

Le profil du magistrat inquiète les démocrates et les militants des droits des femmes. Ils redoutent que la Cour suprême ne s'ancre pour longtemps du côté des conservateurs et ne revienne sur certaines dispositions comme le droit à l'avortement.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté jeudi contre sa nomination à la Cour suprême. Et plus de 300 d'entre elles ont été interpellées pour avoir illégalement manifesté devant le Sénat.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus