Raoul Jaeggi veut que le Jura paye moins cher ses plaques

Le député indépendant a lancé une motion pour baisser l'impôt cantonal sur les véhicules. Le ...
Raoul Jaeggi veut que le Jura paye moins cher ses plaques

Le député indépendant a lancé une motion pour baisser l'impôt cantonal sur les véhicules. Le Jura serait le canton où cette taxe serait la plus chère du pays

 Le député indépendant veut que les Jurassiens paient moins cher leurs plaques.

Payer "ses plaques" est une tradition annuelle trop chère pour Raoul Jaeggi. Le député indépendant demande dans une motion déposée hier, un impôt  cantonal  « raisonnable » sur les véhicules immatriculés dans le Jura. Il se base sur les chiffres publiés par le site du TCS le 14 février dernier. Une étude qui révèle des différences de taxes notoires entre cantons pour un même véhicule. 

Par exemple, un Jurassien va débourser 465 francs de taxe par année pour sa Fiat 500. Alors que dans cinq autres cantons, les propriétaires de ce même modèle ne paieront rien du tout. Pour une Volkswagen Golf, la facture annuelle s'élèvera à 661 francs dans le Jura, alors qu'un Bâlois ne paiera que 160 francs. 

Une aberration pour Raoul Jaeggi qui propose dans sa motion de taxer les voitures, non plus en fonction du poids de la voiture, comme le fait le Jura,  mais d’indexer l’impôt en fonction de la moyenne suisse. Un nouveau critère d’évaluation des taxes et qui n’existe nulle part en Suisse.

Raoul Jaeggi souhaite que les critères d'évaluations des taxes se rapportent à une moyenne des cantons, mais veut également introduire une forme de "bonus-malus" en fonction du niveau de pollution de la voiture.

Le député conçoit toutefois qu’il n’y a pas une vraie urgence dans l’application de cette demande. Mais il rappelle que certains Jurassiens, pour payer leurs taxes moins chères, s’immatriculent dans d’autres cantons. Une solution illégale mais courante pour Raoul Jaeggi./vma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus