A Berlin puis Paris, Poutine reste ferme sur la Syrie

Le président russe Vladimir Poutine est resté ferme sur ses positions sur la Syrie, écartant de nouveau toute sanction de l'ONU contre le régime de Bachar al-Assad de même que le départ du dirigeant syrien, lors de déplacements vendredi à Berlin puis à Paris.M. Poutine a partagé avec la chancelière Angela Merkel et le président François Hollande les craintes de voir la Syrie sombrer dans la guerre civile, usant souvent d'un ton modéré. Mais sur le fond, la Russie, principale alliée de Damas, n'a pas infléchi sa politique. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus