Abdullah Öcalan demande le "silence des armes" aux rebelles kurdes

Le chef rebelle kurde emprisonné Abdullah Öcalan a appelé jeudi les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) à déposer les armes et à quitter la Turquie. Il a affirmé que le temps est venu de "faire prévaloir la politique". Son appel a été salué par le gouvernement turc."Que les armes se taisent et que la politique l'emporte", dit-il dans un communiqué lu par des responsables politiques kurdes, à l'occasion des célébrations du Nouvel An auxquelles assistaient 250'000 personnes. /SERVICE


Actualisé le